Biographie de NTM

Biographie
Chroniques
Interviews
Concerts
20 ans. Deux décennies que deux jeunes banlieusards ne doutant de rien se sont mis derrière des micros pour beugler dans l'urgence des mots qui sont devenus les mantras rapologiques de toute une génération. Kool Shen et JoeyStarr. Ces deux-là ont tout inventé. Bien sûr, ils n'étaient pas seuls. Déjà, ils étaient avec leur DJ. Et puis les NTM faisaient partie d'un mouvement devenu lame de fond, celui du rap en Français, aux côtés de MC Solaar, IAM, les Little et tant d'autres groupes oubliés par le laminoir du temps qui passe. NTM est resté, malgré la rupture.
Qui a vécu en France dans les années 90 ne pourra jamais oublier les Nick Ta Mère, le groupe le plus emblématique de cette première école du rap, celle des pionniers, celle des inventeurs. Où en était la musique française à la fin des années 80, avant l'arrivée de ses nouveaux maîtres des mots ? Nulle part. Le rock continuait son petit chemin, coincé entre l'underground et la variété. Les chanteurs à texte ? Ils chantaient, sans faire de vagues, pour leur petite chapelle.

1990
Et il y eut « Le monde de demain ». Un sample insistant de Marvin Gaye, un tempo ultra rapide, et des flows. « Le monde de demain, quoi qu'il advienne nous appartient/La puissance est dans nos mains, alors écoute ce refrain », scandaient les NTM sur fond de boucles volées par DJ S, le premier fournisseur de sons du Suprême. Juste un maxi, qui faisait suite à un premier morceau bancal placé sur l'historique compilation Rapattitude. Premier disque d'or, début de la saga : en attendant le monde, c'est la France qui s'apprête à subir l'assaut du premier album des NTM.


1991

Authentik heurte les bacs. Pendant que les Américains en pleine guerre du Golfe inventent la légende des « dommages collatéraux » pour parler des civils déchiquetés par les bombes made in USA, NTM balance des ogives. Après un « Test des micros » en guise de hors d'œuvre, le crew du 9-3 lâche le morceau titre. Un crachat à la figure de la presse, qui en redemande. « Tu crois passer du rock au rap en claquant des doigts/Seulement voilà, si tu parles de moi/Ne fais pas de faux pas/Car pour t'éliminer, pas besoin de contrat ». Il n'y a pas que dans le Golfe que ça canarde. La pression monte autour des Nick Ta Mère, qui deviennent en un disque le groupe le plus dangereux de la jeune scène française. « Soul Soul » tente quand même de faire un tour dans le Top 50, et le clip façon superproduction du ghetto passe en forte rotation à la télé. La suite va faire très mal.


1993

NTM appuie sur la gâchette. Mécontents de la réalisation du premier album, Kool Shen et JoeyStarr partent chercher des beats à New York. Ils en reviennent avec de nouveaux missiles : « Qui paiera les dégâts », destiné à devenir un classique des scènes, « Police », qui sera le déclencheur, quelques années plus tard, d'un procès retentissant avec les forces de l'ordre en uniforme, et « J'appuie sur la gâchette », boosté par le son made in Brooklyn de Kirk Yano, qui a droit à une rime dans l'album (« Allo ? Pour cela, j'appelle Kirk Yano/Pourquoi ce nom ?/Car sa fonction, c'est ingénieur du son »). DJ S quitte le groupe peu après, il ne sera pas remplacé. Pour le meilleur et rien d'autre, NTM est désormais un duo composé d'un déménageur linguistique et d'un expert en sodomie verbale.


1995
Déjà cinq ans que la compilation Rapattitude a présenté le premier titre des NTM, et le rap français n'est toujours pas une musique diffusée sur les ondes. C'est avec Paris sous les bombes que tout va changer, car cette fois les ondes vont être inondées par le hardcore made in Seine Saint-Denis. « La fièvre » et son refrain soul funk met le feu aux poudres, Skyrock multidiffuse ce tube improbable qui révèle pour la première fois que NTM sait jouer le jeu du hit single. Le groupe double même la mise avec le très nostalgique « Tout n'est pas si facile », superbement écrit, qui trace un premier bilan de la génération rap au milieu du gué dans ces années 90 cruciales. « Plus jamais ça » s'engage sur le terrain politique avec sa dédicace spéciale au porc honni par les deux rappers avec cette rime devenue historique : « National est ce front, international est l'affront/Voilà pourquoi je fais front, fronçant les sourcils/Quand le plus grand sénile s'amuse à faire un score de 25% dans ma ville/(...) Moi, trop hardcore ? Mais j'aimerais les voir morts ! » Le message passe, et pour la première fois Nick Ta Mère est certifié disque de platine. « Qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu ? », demandent Joey et Shen. Avec une allumette, le duo allume un autre incendie, celui de « Pass pass le oinj' », morceau fumant qui enflammera le Zénith en 1998. Le seul groupe de rap à avoir mis le Parc des Princes à genoux (c'était lors du festival Rock en scène, en ouverture du Wu-Tang Clan qu'ils ont ridiculisé) brûle les planches. Et chauffe les oreilles des policiers, qui réagissent mal à la présentation du titre « Police » lors d'un concert à La Seyne-sur-Mer le 14 juillet 1995. Procès, premier jugement interdisant au groupe de se produire sur scène pendant six mois, cassé en appel certes, mais qui paie les dégâts ? Les NTM, qui s'acquittent d'une lourde amende. La justice ? Nique sa mère, comme dirait l'autre... En marge de l'album, une improbable combinaison avec le lyriciste du Queens, Nas, donne naissance à un remix épique de la chanson « Affirmative Action », à l'origine incluse sur l'album du collectif new-yorkais The Firm, qui va connaître une deuxième vie en bonus de la seconde édition de Paris sous les bombes.


1998

La fin est proche, et pourtant tout commence. Jamais un album de rap français n'a été aussi attendu que ce quatrième disque sans titre du Suprême. NTM n'est même pas le nouvel album des NTM : c'est carrément un best of tant les hits s'empilent au détour des sillons. Groupe mature, NTM aborde des nouvelles pistes. Jamais JoeyStarr ne s'est autant dévoilé que dans « Laisse pas traîner ton fils ». Jamais Kool Shen n'a été aussi loin que dans « That's My People », ode élégiaque à la old school et aux rêves de jeunesse sur une musique empruntant un piano à Chopin et une voix scratchée à Method Man. « Ma Benz » est le tube radio absolu, un reggae désossé et sec habité par les feulements de jaguar de Joey, Shen et Lord Kossity. « Pose ton gun » ose le rap conscient, avec un message pacifique en clash total avec la voix nucléaire du double R qui sacrifie ses cordes vocales pour ce morceau flamboyant. Et comme quand il y a NTM, il y a « scène » qui va avec, « Seine Saint-Denis Style » s'impose comme l'hymne du 9-3, la Marseillaise du ghetto nordique, la bombe à fragmentation dyonisienne : « Dans l'arène, le Suprême, la crème, la cerise sur le gâteau/Tu connais le deal, négro, pas besoin que j'en fasse trop (...) Seine Saint-Denis style, fous donc ton gilet pare-balles/À base de popopopop !/Mais pour le hip hop, je développe/La Seine Saint-Denis, c'est de la bombe, baby/Et si t'as le pedigree, ça se reconnaît au débit ».


2007

L'histoire s'est finie voilà neuf ans, un soir de décembre 1998 à Genève. Le dernier concert de la tournée est le dernier concert des NTM, qui tirent leur révérence pour cause d'irréconciliables différences. Reviendront-ils ensemble un jour ? Devenus artistes solo à succès, JoeyStarr et Kool Shen n'ont heureusement pas su faire oublier leur glorieux passé aux fans déchaînés. C'est donc pour eux, et aussi pour tous ceux trop jeunes pour avoir connu l'ouragan NTM, que sort cette compilation définitive, le premier et le seul best of des Nick Ta Mère.
Pour que le feu ne s'éteigne jamais, en attendant qu'un jour, les montagnes se rencontrent à nouveau. Qui sait.

›› Voir la fiche de NTM
›› Voir tous les articles de NTM
›› Voir toutes les photos de NTM
›› Voir toutes les videos de NTM
L'Actu Musicale en continu
elvis presley, elvis presley...
  ROCK / ARTICLE
Décédé il y a tout juste 40 ans, Elvis Presley a marqué à jamais de son...
17/08/2017
maitre gims, explosion, maitre...
  R'N'B / ARTICLE
Maitre Gims a été victime d'une très grosse explosion lors de son...
17/08/2017
Les sites à voir
Vidéos
Photos
Radio
Archives
Annuaire
Ajouter aux favoris
Zikeo
Pour tout savoir avant tout le monde
Rechercher dans
Zikeo
Trouvez un groupe ou un artiste
Partagez vos coups de coeur et coups de gueule sur Zikeo