Connect with us

Artiste

Caravan Palace à Musilac

Caravan Palace en concert à Musilac

JOURNALIST NAME : Davy Bailly Basin

Published

on

A l’occasion du festival Musilac, le groupe électro-jazz Caravan Palace était en concert vendredi soir pour un live qui laissera des traces.

th-cover-caravan-palace.jpgBientôt 2 heures du matin, sur l’esplanade du lac du Bourget à Aix-les-Bains. La première soirée du festival Musilac édition 2009 se termine. Les Yodelice, Anis, Cocoon, Bénabar, Keziah Jones et autres Sinsémilia ont déjà ravi leurs fans. Un défi s’annonce alors de taille, pour Caravan Palace. Jouer en dernier, au terme d’une longue soirée, et tenter de garder un public déjà sur le départ.

Mais quand on s’appelle Caravan Palace, aucun défi ne semble insurmontable. Après tout, ces six parisiens n’ont-ils pas déjà réussi à conquérir un auditoire de plus en plus large, avec leur mélange de swing des caves de Saint-Germain-des-Prés et d’électro de dance-floor endiablée. C’est donc apparemment sans aucune pression particulière que le groupe entame son concert. Et évidemment, ça marche. L’effet est immédiat. Dès les premières envolées de clarinette, les premières courses d’archer sur le violon, les premiers échauffements de doigts sur les cordes d’une guitare semblant habitée par le fantôme de Django Reinhardt, le public du premier rang, comme celui des buvettes, esquisse, lui, ses premiers déhanchés.

Trois titres plus tard, et l’apparition de la divine chanteuse, Chloé, c’est une foule étonnamment nombreuse pour l’heure tardive, qui se trémousse, danse, lève les bras et s’essaie au scat. Pendant une heure, à grands coups de jazz manouche fédérateur et d’impros électroniques envoûtantes, Caravan Palace va entrainer les spectateurs de Musilac dans sa caravane énergisante et son palace musical. Il faut dire que sur scène, le groupe ne ménage pas sa peine, il se donne, transpire, saute, harangue la foule, et surtout semble se faire plaisir d’une manière des plus communicatives.

Bientôt 3 heures du matin. Il y a toujours autant de monde sur l’esplanade du lac du Bourget, à Aix-les-Bains. Tous ont le sourire aux lèvres, en redemande, même, mais festival oblige, il n’y aura pas de rappel. La caravane est déjà repartie. Le public, lui, encore grisé par ce feu d’artifice final, semble galvanisé par cette prestation époustouflante, plus que jamais prêt à en découdre, dans seulement quelques heures, avec les Wampas, Ghinzu, Gossip, Prodigy et Birdy Nam Nam, pour la deuxième soirée du festival…

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Trending

Copyright © 2017 Zikeo Music powered by Zikeo.net