Le 17/09/2006 par Daniel Kall
Note :
Articles
Interviews
Videos
Concerts

Revelations

Alors que Chris Cornell annonce son deuxième album solo pour 2007, Audioslave sort son troisième opus, baptisé Revelations. Un disque plus engagé et plus recherché.


Audioslave Revelation chroniqueBien qu'Audioslave n'existe que depuis cinq ans, le groupe nous a déjà gratifié de deux albums qui se sont tous deux hissés à la première place des charts et se sont vendus respectivement à cinq et deux millions d'exemplaires. Ceci grâce à plusieurs singles dont les inoubliables Cochise, Like a stone, Show me how to live, Doesn't remind me et l'incontournable Be yourself. A n'en pas douter, leur dernier bébé devrait connaître le même succès ! Revelations est un album plus politisé que les précédents, et ce n'est pas le titre Wide awake qui fera dire le contraire. Cette chanson est une féroce condamnation des échecs de l'administration Bush et de sa politique meurtrière. En utilisant des images qui suggèrent la fin du monde, Cornell s'insurge contre un chef d'Etat qui « échange des vies contre du pétrole comme si le monde entier était aveugle. » Accompagné de la puissante guitare de Morello et du beat imparable de Wilk et Commerford, Cornell hurle : « Je vous déclare coupable du crime de dormir au lieu de rester les yeux grand ouverts ». Un refrain qui pourrait sortir tout droit du Livre de la Révélation mais on ne peut qu'espérer qu'il n'a rien de prophétique.

Si Audioslave est apparu au départ comme un ovni tout juste né sur les cendres encore chaudes de Rage Against The Machine, il faut avouer que ce nouvel album permet de faire définitivement le deuil de Zack de la Rocha. Riche en expérimentations, Revelations est un album qui n'hésite pas à explorer de nouvelles directions. Cela tient en partie au talent du guitariste Tom Morello qui développe ici un style toujours aussi novateur avec un jeu qui marrie naturellement le rock, la soul et la funk. Tout comme les défunts Rage Against The Machine, Audioslave n'aura aucune difficulté à conserver son étiquette de groupe hard rock intello grâce à des textes toujours aussi percutants.

En bref cet album est comme une claque en pleine gueule et comme le dit justement Tom Morello : « Si vous avez besoin d'un coup de pied au cul, c'est exactement ce qu'il vous faut ! ». Reste désormais à attendre leur tournée européenne pour entendre en live leurs nouvelles interprétations, bien que la plupart d'entre elles aient été précédemment travaillées sur scène. Ceci explique que les séances d'enregistrement de Revelations n'aient duré que cinq semaines et qu'au final, cet album risque de moins ennuyer que son prédécesseur. Du coup la recette fonctionne sans problème.


›› Voir la fiche de Audioslave
›› Voir la biographie de Audioslave
›› Voir toutes les chroniques de Audioslave
›› Voir toutes les photos de Audioslave

Audioslave, Revelations, Sony BMG/Epic, sortie le 4 septembre 2006.
Les Commentaires des ZikeoNautes
Soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis sur Audioslave Revelations
L'Actu Musicale en continu
a ha, aha, a ha concert 2018, a...
  POP / INFO
Deux ans à peine après leur dernier passage au Zénith de Paris, 1er...
16/11/2017
solange knowles, beyonce, soeur...
  POP / ARTICLE
Elue Femme de l'année 2017, Solange Knowles a prononcée un discours...
15/11/2017
Bons plans
Vidéos
Photos
Radio
Archives
Annuaire
Ajouter aux favoris
Zikeo
Pour tout savoir avant tout le monde
Rechercher dans
Zikeo
Trouvez un groupe ou un artiste
Partagez vos coups de coeur et coups de gueule sur Zikeo