Connect with us

pop-rock

Kurt Cobain : About a son

Kurt Cobain : About a son

Published

on

Un film sur le rock 'n' roll sans précédent. Un portrait intime et émouvant du défunt musicien et artiste Kurt Cobain, dont il est le seul narrateur, loin des affres de la célébrité, des coupures de journaux, des accroches de tabloïd, et sans aucune tentative d'esthétique grunge. D'après les entretiens jamais diffusés entre Kurt Cobain et Michel Azerrad. Pour le livre “Come as you are: The Story of Nirvana” de Michel Azerrad.

th-kurt-cobain.jpgOh que c'est dur ! déjà écrire sur Kurt c'est délicat, mais alors là ! écrire sur un documentaire sur Kurt qui en fait est quasiment un documentaire de Kurt … on touche carrément au sacré ! Parce qu'il ne s'agit pas là d'un énième documentaire sur le messie d'une génération, c'est Dieu, lui-même, qui daigne s'adresser à nous entre décembre 1992 et mars 1993, soit un an avant sa disparition physique.

« Kurt Cobain : About a son » c'est donc 1h35 sans une seule vidéo du groupe, ni une seule note de Nirvana et pourtant c'est du 100% Kurt : sa voix, sa mastication, son ricanement, ses propos posés, fruits de longues réflexions sur la paternité, la célébrité ou encore la société ; bref un homme entre deux chemins … qui a fini par faire son choix.

A l'heure d'Internet, on sait tout sur Kurt, de sa marque de PQ préférée à celle du dernier fusil qu'il a tenu dans ses mains … mais c'est justement là que ce film se détache, grâce aux enregistrements de Kurt, jamais diffusés et recueillis par Michael Azerrad, auteur de la biographie : « Come As You Are : The Story of Nirvana », également co-producteur du documentaire.

Kurt Cobain a enfin son mot à dire ! Il nous raconte sa vie, familiale et professionnelle, il nous raconte donc bien sûr un peu la nôtre et celle des américains à la fin du 20ème siècle. Par ses propos, on comprend mieux ce qu'il a pu ressentir et donc ce qu'il nous a transmis, car Kurt était une éponge et le rock était son langage. Il se raconte donc, en tant que fils et en tant que père, d'Aberdeen à Seattle, en passant par Olympia ; il nous parle de ses traumatismes, de ses découvertes, de ses joies, de ses peines, de ses amours et de ses peurs … Kurt nous raconte également sa vie d'artiste, de sa grosse caisse quand il étatit enfant à sa première guitare électrique, de son amour pour Queen à sa volonté de fonder un groupe qui se situerait entre Black Sabbath et les Beattles.

« Kurt Cobain : About a son », c'est donc un voyage poétique dans la vie de cet homme-enfant, entre les trois villes qui ont joué un rôle majeur dans sa vie, des lieux qui à l'écran tiennent le premier rôle ; on ne verra Kurt qu'à la toute fin du film, via quelques clichés du photographe Charles Peterson*, car c'est un Kurt pas si mégalo que ça qu'on découvre dans ce film, un leader qui n'a jamais pris le rock pour un tremplin social mais comme un moyen de témoigner de son époque, comme un fils de l'Amérique.

* Charles Peterson ! Le photographe de la scène grunge ! la pochette de «
Bleach » c'est lui ! d'ailleurs une expo lui sera consacrée à Galerie
Chappe, dans le 18ème , à Paris, du 1er au 19 novembre. Ca tombe bien,
le film sort à la fin du mois de novembre et comme le hasard fait bien
les choses l'expo de Peterson sera consacrée à ses photos de Kurt !!!
c'est dingue ! c'est rock !

LES ALBUMS DE NIRVANA SONT DISPONIBLES SUR ITUNES ET AMAZON

“Kurt Cobain : About a son”
réalisé par AJ Scnack
sortie prévue: 26 novembre 2008

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Trending

Copyright © 2017 Zikeo Music powered by Zikeo.net