Connectez-vous

Scène française

Renan Luce Le Clan des Miros

Nouvel album Le Clan des Miros

Publié

le

Renan Luce <i>Le Clan des Miros</i> 5

Après le formidable succès de son album « Repenti », un premier opus sorti en 2006, le chanteur Renan Luce voulait écrire le tome suivant de son aventure.

th-renan-luce-le-clan-des-m.jpgAlors que son quatrième single intitulé Monsieu Marcel extrait de son album « Repenti » tournait sur toutes les radios de l'héxagone, le jeune homme avait commencé à mettre en chantier son deuxième opus, « Le Clan des Miros ».
 
On retrouve sur ce nouvel opus ses anecdotes ordinaires et abracadabrantes, son goût du portrait vécu, ses coups d'œil amusants sur le quotidien, ses personnages hors normes, et bien entendu ses douces confidences.

La chanson Aux timides anonymes ressemble à un autoportrait, alors que Nantes ou la La Fille de la bande ne sont pas des histoires d'aujourd'hui mais pourraient très bien l'être, que les émois de la Rue de l'Oiseau-Lyre ressemblent aux siens.

Avec « Le Clan des Miros », Renan Luce dévoile son côté sentimental pudique saupoudré de sourires melancoliques et de confidences obliques.

Deux des chansons de l'album, intitulés Grand-père et Grand-père II, installent une forme de comédie familiale s'agitant autour du lit d'un aïeul au seuil de la mort, la première étant chantée en trio avec Benoît Dorémus et Alexis HK.

Dès le titre phare, « Le Clan des miros », qui ouvre cet album, Renan Luce fait se croiser des violons dans un style pop anglaise et une guitare brassennienne, agrémenté d'une guitare électrique à la Ennio Morricone, recouvert de voix empilées et dotées d'une grâce rêveuse.

Sur tout son album, Renan Luce affirme avec acharnement son ambition musicale qui consiste à élargir son univers et à enrichir sa langue.

Pour la sublime aventure romanesque qui habite Nantes, pour la comédie amoureuse et domestique qui hante Chez toi, pour le conte enfantin et sensuel qui décor Rue de l'Oiseau-Lyre, pour la fable amoureuse de Femme à lunettes, pour l'entrain hédoniste et farceur de On n'est pas à une bêtise près, Renan Luce entrelace des pistes de guitare, domestiqués avec un étonnant ravissement aux couleurs de claviers qui s'installe dans un désir beaucoup plus large que l'unique confirmation de son talent de poète et de conteur populaire. .
Label : Universal

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !