Connectez-vous

Artiste

Cirkus

Publié

le

News et actualités des stars et des people de la musique

La naissance de cirKus résulte d'un acte de foi plutôt que d'une quelconque stratégie globale de Matt Karmil (qui vivait alors à Paris) et de son compère compositeur et producteur de disques, Burt Ford, en réaction à la monotonie qui avait selon eux envahi l'univers de la « pop atypique ». Fusionnant non seulement les préférences, styles et goûts musicaux mais aussi les générations (Burt Ford étant, selon les dires de Matt Karmil : « assez vieux pour être mon père »), le groupe s'est formé à Londres sur fond d'invasion de l'Irak et de menace terroriste imminente sur la capitale britannique. L'industrie de la musique était, selon certains, « en train de se désagréger » et pour la majeure partie tellement écoeurante que Matt Karmil et Burt Ford ne supportaient plus de faire partie de ce business. Ils se sont donc enfermés dans le minuscule bureau de la maison londonienne de Burt, qui servait tous les soirs à la fois de chambre pour Matt et de studio d'enregistrement improvisé, pour créer les titres qui allaient figurer sur l'album intitulé laylow. Matt Karmil (de son vrai nom Matt Kent) est né et a passé ses premières années à Salisbury dans le sud-ouest de l'Angleterre, avant de déménager avec sa famille à Lincoln dans l'est du pays, où on a découvert qu'il souffrait d'encéphalomyélite myalgique (ou syndrome de fatigue chronique). Le début de cette maladie souvent totalement débilitante a empêché Matt d'aller au lycée pendant de longues périodes. Il est arrivé à un tel stade de frustration et d'ennui qu'il s'est lancé dans un apprentissage approfondi à domicile de la guitare classique, de l'utilisation des platines et, à terme, dans la composition de sa propre musique. Au cours d'une brève période de répit de sa maladie, Matt a quitté sa chambre-prison de Lincoln et rejoint le melting-pot culturel qu'est Paris, où il souhaitait se consacrer à ce qui était alors devenu une obsession pour la musique. Affublé de son autre pseudonyme Booga Bear, Burt Ford (de son vrai nom, Cameron McVey) a 2 commencé par aider à lancer les carrières de sa femme Neneh Cherry et des artistes anglais Massive Attack, Tricky et Portishead (après avoir travaillé comme photographe et réalisateur de clips, dans le cadre de la désormais légendaire mafia créative de Ray Petri : Buffalo, dont il était l'un des 3 membres fondateurs). Il ne s'était toutefois jamais senti à l'aise dans une industrie de la musique qui, selon lui, bridait la véritable créativité (d'où son refus constant de se voir étiqueté avec un seul nom pendant trop longtemps). Il s'est en fait concentré de plus en plus sur la composition de sa propre musique et sur le chant, avant de réapparaître sur l'album 192 de Virgin Souls, collectif musical basé à Londres, dont il assurait la partie vocale. C'est ainsi que Matt Karmil a pu découvrir la voix de Burt Ford. Matt s'est vu offrir un travail dans le studio d'enregistrement londonien de Burt et, lorsque Neneh Cherry et Burt Ford ont découvert qu'il dormait par terre dans le studio depuis qu'il était revenu de Paris pour travailler pour Burt, ceux-ci lui ont rapidement proposé de s'installer dans un minuscule bureau/chambre dans leur maison de Camden Town. Burt a traîné un Matt très sceptique (ce qui est compréhensible après des années de tentatives de guérison infructueuses entreprises par de nombreux médecins) chez son médecin de famille à Londres, qui a accompli un petit miracle en le libérant de sa maladie en seulement quelques semaines, grâce à un savant mélange de champignons, de détoxication et de médicaments anticancéreux à double usage. Dans ces conditions, Matt Karmil a pu revenir à la vie, prêt à la croquer à pleines dents. Incapables de se concentrer sur le travail de production en cours dans le studio principal, Matt Karmil et Burt Ford se sont attelés avec passion, dans le bureau/chambre/studio improvisé de Matt, à ce qui allait devenir le premier album de cirKus : laylow. Lolita Moon, la petite amie de Matt, les rejoignant chaque soir pour chanter sur les titres (elle vivait à l'époque une relation difficile avec le système éducatif britannique et ne savait pas trop quoi faire). Bien entendu, mademoiselle Cherry, l'une des autres résidentes de cette maison de Camden Town, n'a pu ignorer les bruits qui émanaient de la chambre de Matt et s'est rapidement retrouvée à chanter sur le disque, comblant le vide musical laissé entre les parties vocales enregistrées par Burt Ford et celles de Lolita Moon. Selon Burt Ford, « Neneh est une véritable icône à la fois musicale et culturelle pour beaucoup de gens dans le monde. La réalité quotidienne de cette situation peut vous épuiser si la célébrité n'est pas votre raison d'être, alors elle a eu la bonne idée de s'esquiver un peu, en choisissant où, quand et comment refaire surface aux yeux des médias. En intégrant cirKus comme un simple membre du groupe et non comme chanteuse principale ou vedette, elle peut participer selon ses envies et assumer autant ou aussi peu de responsabilités qu'elle le souhaite. De plus, le concept de cirKus formant un point d'ancrage à la fois très solide et flexible à partir duquel elle peut exercer ses talents musicaux, elle peut l'utiliser pour lancer pratiquement tout ce qu'elle veut, tout en se sentant moins, disons, ‘exposée' aux caprices des médias ou de l'industrie de la musique. C'est drôle, on a tellement critiqué le fait que Neneh fasse partie du groupe sans en être la vedette. Les médias semblent toujours s'intéresser uniquement à la personne qu'ils imaginent être la plus importante, alors qu'en fait la contribution de Neneh à cirKus s'inscrivait vraiment 3 dans un travail d'équipe. En fait, en concert, il arrive souvent qu'elle joue du clavier, sans chanter du tout, et elle apprécie ce changement. C'est un véritable honneur de partager la scène avec d'aussi grands artistes que Neneh, Lola et Matt, et c'est très amusant quand on fait une interview pour un magazine ou une émission de télévision et que la seule personne à laquelle ils veulent avoir affaire est Neneh. Heureusement, elle sait s'y prendre, elle reste polie, mais elle arrive à les rendre honteux et à les obliger à retourner vérifier leurs informations. Le problème est moins marqué depuis que ce projet a gagné en notoriété, mais il se reproduit encore à chaque fois que nous arrivons dans un nouveau pays. On voit facilement pourquoi je ne suis pas leur cible initiale : après tout, il est vrai que je ressemble davantage à un plombier ou à un machiniste, et PAS DU TOUT à ce qu'on imagine quand on m'entend chanter. C'est vraiment drôle quand on fait une balance et qu'on nous demande constamment quand le groupe va arriver : la tête que font les gens quand j'ouvre la bouche pour la première fois est souvent mémorable ! » Les grandes maisons de disques et leurs partenaires ont initialement eu du mal à comprendre la grande différence d'âge entre les divers membres du groupe. Matt Karmil défend ardemment sa décision de mettre ses talents de compositeur, de musicien et de producteur au service d'un projet qui semble aller à l'encontre de tous les codes des stratégies de marketing acceptables à l'heure actuelle. « Je ne pourrais jamais être un de ces gamins aux cheveux longs qui font du rock indépendant et ont l'air de sortir de désintox', ni un fashionista tiré à quatre épingles grâce au dernier styliste à la mode, indique-t-il. J'avais besoin de profondeur, d'expérience et de BEAUCOUP de courage en matière d'écriture pour m'aider à créer ma musique, telle que je l'imaginais. En associant la voix et l'expérience de Burt à la sonorité jeune de Lolita et en fusionnant ces deux facettes opposées avec le son riche et facilement reconnaissable de Neneh, j'ai vraiment pu transgresser certaines règles. D'ailleurs, n'est-il pas temps d'oublier notre obsession de l'âge et de la jeunesse au mépris du talent ou de la substance ? »

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !