Connectez-vous

Artiste

Inna Modja

Publié

le

Inna Modja 5

Née à Bamako au Mali, Inna se forge vite un caractère vif, au tempérament joueur, un brin turbulent, pour trouver sa place dans une fratrie de sept enfants. Leur père diplomate malien, diplômé d'Oxford, qui a longtemps vécu aux Royaume-Uni et collectionne les albums de Ray Charles, d'Otis Redding, d'Ella Fitzgerald ou encore de Billy Holliday. Leur mère originaire de Guinée, aime la musique traditionnelle africaine, notamment Myriam Makeba, ainsi que Serge Gainsbourg et Jane Birkin. Quant à ses frères et soeurs, ils se partagent entre le disco et la pop en passant par le Rap Us 90's, la Soul, le Hard Rock, le Jazz et le  Blues. Si bien que la musique ne sera jamais loin des oreilles d'Inna.

Une fois toute la famille déménagée au Ghana et afin de canaliser l'énergie exubérante de leur petite agitée de 6 ans, ses parents l'inscrivent à toutes sortes d'activités, du karaté à la peinture, de la danse au chant, mais la maison n'en résonne que mieux des chansons qu'elle apprend à la chorale. Surnommée par sa mère  « Modja », qui signifie petite peste en langue Peul, Inna se saisira plus tard de ce souvenir pour en faire son nom d'artiste.

Les années passent jusqu'à ce que sa famille revienne vivre à Bamako. Bien dans sa peau et ses baskets, Inna a écrit ses premières chansons adolescente. A 15 ans, elle maîtrise sa voix, qui a sensiblement mué dans les graves, et rêve à une carrière de chanteuse. Elle va frapper à la porte de Salif Keita, le célèbre chanteur malien qui se montre surpris par son audace. Puis rapidement séduit par sa volonté et son timbre vocal prometteur. Il la dirige vers le Super Rail Band De Bamako, un groupe de vieux papys swingueurs, dont il a lui-même fait partie, ainsi que vers le chanteur et musicien Habib Koité. Ce petit monde lui apprend le fonctionnement d'un groupe et les interactions harmoniques entre les instruments, car personne n'en joue chez elle.

A 18 ans Inna vient s'installer à Paris et poursuit des études de lettres et de langues avant de faire une école de commerce. Parallèlement à ses études, elle intègre une grande agence et pendant 8 ans sera mannequin. Entre New-York et Paris au contact de grapheurs qui l'initient au Street Art, elle passe de sa peinture sur verre à la peinture sur murs ! Encore aujourd'hui à Paris, elle se passionne toujours pour différentes disciplines artistiques, et quand elle ne fait pas de musique, elle part tourner des courts-métrages avec ses amis. Il lui faut pourtant passer une dernière épreuve avant de se réaliser comme chanteuse.  Elle doit libérer son corps et son esprit d'une vieille blessure du passé. Excisée à 4 ans, comme ses sœurs à l'insu de ses parents, Inna essaie tant bien que mal de vivre avec ce douloureux souvenir.  Ce paradoxe prend fin avec une opération qui lui permet de retrouver son intégrité physique et bien plus encore….  Elle est devenue marraine de l'organisation humanitaire Tostan quelques années plus tard pour améliorer la condition des femmes africaines.

En 2007, cinq titres maquettés sur une démo incitent la maison de disque Warner à signer la jeune chanteuse avant que l'album « Everyday Is A New World » sorte fin 2009 et impose le nom, la voix et la musique d'Inna Modja comme une révélation à la croisée de la pop, de la soul et de la folk. 

Peu de temps après elle fait la connaissance d'Alexandre Azaria, musicien, compositeur et arrangeur, avec qui elle enregistre en 2010 une reprise de Life, le tube de l'anglaise Des'Ree, composé avec Prince Sampson qui enverra un petit mot de félicitations à Inna. Elle propose alors à Alexandre de travailler sur quelques chansons, sans but, juste pour faire de la musique.
De cette rencontre naîtra une vraie complicité jusqu'à la production d'un album entier.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !