Connectez-vous

Artiste

Israel Kamakawiwo’ole

Publié

le

Israel Kamakawiwo’ole 7

Israel Kamakawiwo'ole naît en 1959 sur l'île d'O`ahu à l'hôpital de Kuakini puis grandit dans la communauté de Kaimuki dans la banlieue de Waikīkī. Il commence à jouer de la musique avec son frère aîné Skippy à l'âge de 11 ans, inspiré par les grands artistes hawaiiens de l'époque tels que Peter Moon, Palani Vaughn et Don Ho, qui fréquentent l'établissement tenu par ses parents.

Puis sa famille déménage à Makah où il rencontre Louis « Moon » Kauakahi, Sam Gray et Jerome Koko. Avec son frère Skippy, ils forment le groupe Makaha Sons of Ni`ihau. À partir de 1976 et jusque dans les années 80, le groupe de musique hawaiienne contemporaine Makaha devient célèbre en faisant des tournées à Hawaii et aux États-Unis, et sort 10 albums.

En 1990, Iz sort son premier album solo Ka`ano`i grâce auquel il obtient le Prix du meilleur album contemporain de l'année et le Prix du meilleur chanteur de l'année, décernés par l'Académie hawaiienne de Musique (HARA, Hawai`i Academy of Recording Arts).

« Facing Future » sort en 1993. Considéré par beaucoup comme son meilleur album, Facing Future contient sa chanson la plus célèbre, le medley Somewhere Over the Rainbow/What a Wonderful World, ainsi que d'autres titres tels que Hawai`i 78, White Sandy Beach of Hawai`i, Maui Hawaiian Sup'pa Man et Kaulana Kawaihae. En 1994, Il est déclaré Chanteur préféré de l'année par l'HARA. L'album E Ala E (1995) contient la chanson du même nom, engagée politiquement. En 1996, In Dis Life contient des titres tels que In this life et Starting All Over Again.

Tout au long de sa carrière, il défend les droits hawaiiens et l'indépendance d'Hawaii, dans ses chansons (dont les paroles faisaient souvent directement référence à l'indépendance) mais aussi dans sa vie de citoyen.

En 1997, il est de nouveau récompensé par l'HARA comme Meilleur chanteur de l'année, Meilleur artiste de l'année, Meilleur album de l'année, et Meilleur album contemporain insulaire de l'année. Il était surnommé « The Gentle Giant » (« Le doux géant ») par ses nombreux admirateurs.On le décrivait comme quelqu'un de toujours joyeux et positif, aimant son île et le peuple d'Hawaii. Les drapeaux de l'État d'Hawaii furent mis en berne sur les bâtiments fédéraux le jour de ses funérailles le 10 juillet 1997 et son cercueil fut exposé dans le capitole de l'État, troisième personne à avoir cet honneur dans l'histoire d'Hawaii (les deux autres étant le gouverneur John A. Burns et le sénateur Spark Matsunaga). Plus de 15 000 personnes assistèrent à ses obsèques. Ses cendres furent dispersées dans l'océan Pacifique à Mākua Beach deux jours plus tard.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !