Connectez-vous

Artiste

Michel Sardou

Publié

le

Michel Sardou 5

Michel Sardou (né le 26 janvier 1947, à Paris) est un auteur, compositeur et interprète français. Fils des comédiens Fernand Sardou et Jackie Sardou, il est aussi le petit-fils du comédien et comique Valentin Sardou. Il compte, depuis les années 1970, parmi les chanteurs français les plus populaires, à en juger par ses ventes de disques et l'affluence lors de ses tournées, mais aussi les plus controversés. En plus de quarante ans de carrière, il a enregistré 23 albums studio et plus de 300 chansons, parmi lesquelles Les Lacs du Connemara et La Maladie d'amour et vendu près de 120 millions de disques. Il s'est également essayé, en tant qu'acteur, au cinéma et au théâtre.

Michel Sardou débute dans la chanson en 1965 avec Le Madras, co-écrite avec Michel Fugain et Patrice Laffont. Cette chanson lui offre un premier passage à la télévision, mais tombe rapidement dans l'oubli. S'ensuit une série de 45 tours, qui font petit à petit connaître ce nouveau venu dans la chanson (il n'a pas encore 20 ans), sans pour autant rencontrer de véritable succès commercial.

Sa carrière est réellement lancée en 1967, grâce à une censure : alors que la France est sortie de l'OTAN un an plus tôt, et que la guerre du Viêt Nam provoque une vague d'antiaméricanisme en France, Michel Sardou sort Les Ricains, chanson qui insiste sur le devoir de reconnaissance envers les États-Unis, sans qui, d'après lui « Vous seriez tous en Germanie À parler de je ne sais quoi À saluer je ne sais qui », claires allusions à la Libération de 1944 par les forces alliées. La chanson n'est pas du goût du Général de Gaulle, qui « déconseille » sa diffusion sur les ondes.

Cet épisode confère au chanteur une notoriété nouvelle. Elle jette surtout les bases de son style futur. Entre 1967 et 1970, il peinera néanmoins à rencontrer un franc succès. Devant l'enchaînement de 45 tours au succès très mitigé, Eddie Barclay, qui le produit à l'époque, décide en 1969 de résilier son contrat, ne l'estimant « pas fait pour ce métier ».

Sardou crée alors, avec Jacques Revaux, qui deviendra son plus fidèle compositeur, et Régis Talar, le label Tréma, qui produira désormais ses disques.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !