Connectez-vous

Artiste

Paul McCartney

Publié

le

Quand naît James Paul McCartney, son père, James, ancien leader d'un orchestre de jazz, est représentant en coton, et sa mère, Mary, assistante sociale. Elle décedera en 1956, peu de temps avant que John Lennon ne perde sa propre mère. Le Beatles favori de la gent féminine commence la musique en s'essayant à la trompette. L'impulsion décisive lui vient de trois monstres sacrés du rock'n'roll : Little Richard, Buddy Holly, Elvis Presley. Il s'acharne sur le piano familial, puis se met à la guitare, avant de devenir bassiste en 1961.

La déferlante beatlemaniaque, à partir de 1962, confirme la complémentarité d tandem Lennon-McCartney, qui fait l'admiration des critiques de tous bords. Le don poétique de Paul est évident : ses textes truffés de rimes intérieures ont une vraie qualité littéraire comme Fixing A Hole ou For No One. Musicalement aussi, il est le Beatles à part. Celui qui, avec l'aide de Gerge Martin, intègre les éléments classiques à la musique du quatuor (Eleanor Rigby, Penny Lane), et ce, bien qu'il ne sache ni lire ni écrire la musique. Outre ses immenses qualités vocales (il est le seul à pouvoir contrefaire Little Richard à la perfection) et mélodiques, Paul McCartney va également révolutionner la pratique de la basse éléctrique.

A partir de Revolver (1966), Paul affirme son rôle de novateur, tissant de véritables lignes mélodiques, brillantes et surmixées (And Your Bird Can Sing, With A Little Help From My Friends). Il est aussi le premier Beatles à voler de ses propres ailes. En 1966, il compose la bande originale du film The Family Way, ainsi que plusieurs grands succès pour Peter et Gordon et participe au lancement du journal underground anglais, International Times.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !