Connectez-vous

Artiste

Snoop Dogg

Publié

le

Cordozar Calvin Broadus Jr. alias Snoop Dogg est né le 20 octobre 1971 en Californie, à Long Beach. Snoop Dog est plus dans le milieu du hip-hop de la West Coast comme rappeur, et surtout pour être l'un des petits protégés du légendaire producteur Dr. Dre. Sa mère le surnommait « Snoopy » en raison des expressions de son visage, c'est pour cette raison qu'il a pris le pseudo de Snoop Doggy Dogg au début de sa grande carrière. En 1998, il a changé son nom en Snoop Dog lorsqu'il quitte le label Death Row Records pour signer sur le label concurrent No Limit Records.

Quelques années auparavant, en 1993, alors qu'il est en studio en train d'enregistrer son premier album baptisé « Doggystyle », Snoop Dogg est arrêté à la suite du meurtre de Phillip Woldermarian, membre d'un gang rival. Snoop Dog  plaidera la légitime défense et sera acquitté.

Doggystyle sort en novembre 1993 et devient le premier album de l'histoire de la musique rap à entrer directement numéro un dans les charts, popularisant ainsi le rap made in westcoast et le G-Funk.

Malgré les critiques qui décrivent le disque comme une pure copie de l'opus « The Chronic », l'album reste néanmoins au sommet des charts durant plusieurs mois grâce aux hits Who Am I ?, Ain't No Fun et Gin & Juice.

En 1994, les journaux ainsi qu'un député britannique réclament que le gouvernement expulse Snoop du pays. Le rappeur n'en tient pas compte et il s'inspire même de son procès à venir pour meurtre afin créer un court-métrage produit par son mentor Dr. Dre baptisé « Murder was the case ». Pendant ce temps, les ventes de l'album « Doggystyle » s'écoulent à plus de quatre millions d'exemplaires.

Après son procès, Snoop Dogg profite d'une période de calme pour enregistrer son second opus « Tha Doggfather », qui sortira en 1996. Le gangsta rap est à lépoque en plein déclin, secoué par la mort du rappeur Tupac Shakur, et les ventes souffrent de cette trajédie n'atteignant que deux millions d'exemplaires vendus, ce qui est très décevant pour un artiste de l'envergure de snoop. Dr.Dre quitte Death Row dans l'année, insitant Snoop à coproduire lui-même son album avec DJ Pooh et Daz Dillinger.

Après un flottement qui suit la disparition de Tupac Shakur, Snoop signe sur le label « No Limit » et décide de revenir en 1998 avec « Da Game Is to Be Sold Not to Be Told » puis « No Limit Top Dogg ». Ces deux albums sont suivis de la tournée « Up in Smoke » aux USA avec les rappeurs Ice Cube, Xzibit, Dr. Dre, Eminem et Nate Dogg.

En 2001, Snoop Dogg lance son autobiographie et s'intéresser au cinéma, on le voit notamment aux côtés de Denzel washington dans le film « Training Day », mais aussi dans « Starsky et Hutch », dans le rôle de Huggy les Bons tuyaux. En 2001, Snoop produit aussi un film porno en partenariat avec le magazine Hustler intitulé « Snoop Dogg's Doggystyle », où il combine pornographie et hip-hop. Plusieurs autres films du genre suivirent et finalement en 2005, Snoop créra sa propre boite de production de films nommé Snoopadelic Films.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !

Merci !