Connectez-vous

électro

Grosse affluence pour les Nuits Sonores

80 000 festivaliers au garde-à-vous pour les Nuits Sonores

Publié

le

L'édition 2011 du festival Nuits Sonores a été un grand cru, tant par sa programmation que par ses lieux uniques qui ont permis au public de (re)découvrir Lyon sous un autre angle !

festival-nuits-sonores.jpgLa neuvième édition du festival Nuits sonores s'est déroulée à Lyon (France) du 1er au 5 juin dernier. A cette occasion le festival a rassemblé un peu plus de 80 000 spectateurs dont 37 610 sur les sites payants (Marché Gare, Piscine du Rhône, Musée d'art contemporain, Transbordeur et Hôtel de Ville pour le Mini Sonore de Laurent Garnier) et près de 43 000 spectateurs sur les sites gratuits (Inauguration, Apéros sonores, Musée d'art contemporain, Mini sonore et Mini sunday) ou avec une entrée symbolique à 2 euros (les 14 étapes du Circuit électronique).

À cette fréquentation s'ajoute celle des 30 événements Extra! (12 000 personnes au total) et du Village à l'Hôtel de ville (plus de 5000 personnes par jour), grand succès de cette édition, qui a permis à un public très large et très diversifié de venir à la rencontre du festival et de ses acteurs. Cette fréquentation stable, malgré une météo particulièrement adverse, reflète la volonté de Nuits Sonores de ne pas poursuivre une croissance exponentielle à tout prix mais au contraire de privilégier un développement qualitatif.

L'exigence de la programmation, la création du projet «Nuits sonores durables et solidaires», le choix et la scénographie des lieux, les efforts très conséquents réalisés pour améliorer la qualité de l'accueil et de la sécurité du public, ont permis à cette neuvième édition de se dérouler dans la convivialité urbaine revendiquée par Nuits sonores comme sa principale marque de fabrique.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances