Connectez-vous

électro

Helmut Fritz Part.2

Interview

Publié

le

Helmut Fritz Part.2 5

Aujourd'hui, Zikeo.com vous propose de découvrir la deuxième partie de l'interview extravagante du phénomène de l'été, en la personne de Monsieur Helmut Fritz.

th-helmut-fritz.jpgOn a l'impression par rapport à cette musique, la house musique, le dancefloor, on vous voit dans le clip sur Ca m'énerve que vous entrez dans une espèce de Trans, il y a quelque chose comme çà ?
Oui, il y a quelque chose qui se libère sur cette musique, je pense que la musique est faite pour te transporter aussi bien spirituellement quand tu écoutes les choses un peu plus calmes, ou un peu plus douces, allongé sur ton canapé, mais il faut aussi que ce soit quelque chose de très expressif que tu le retrouves sur le dancefloor sur le rock, sur le heavy metal, alors c'est pas toujours les mêmes catégories de public, ils n'ont pas la même façon de faire passer les choses il y en a qui se battent quand ils vont à des concerts, ils font comme on appelle des pogos. Je n'ai pas besoin d'aller jusque là mais sur la musique électronique, en tout cas, c'est fait pour libérer ton corps, libérer l'énergie, et c'est ce que je demande aux gens quand je fais de la scène je leur dis « allez y donnez moi l'énergie et je vais vous la rendre », c'est vraiment un échange.

Helmut, vous aimez particulièrement Axl Rose, Jamiroquai et Robbie Williams ?
J'aime beaucoup plus de choses que ça mais ce sont un peu les trois mentors qui, au fur et à mesure de ma croissance, m'ont donné envie de faire ce métier là parce que ce sont trois personnes extraordinaires. Axl Rose c'était la rock star par excellence, il en avait rien à foutre de rien il courait sur scène à moitié à poil avec le kilt, avec le gros bandana, les menottes en guise de bracelet, les tatouages partout en plus avec la guitare,il y avait un truc qui se dégageait, je l'ai pris dans la tête la première fois que je l'ai vu, j'ai dit c'est incroyable ! Il ma marqué très fort parce qu'il fait penser un peu à un personnage de toon de dessin animé, c'est comme un chewing-gum sur scène, il arrive tellement à se mouvoir d'une façon particulière, et le son est tellement festif, il retraduit toute cette funk des années 70, toutes ses influences, il a fait la synthèse parfaite de ça et après Robbie Williams quel show man ! Un boys band, je quitte le boys band, je tombe dans la drogue, je prends 40 kgs, j'en reperds 50, je refais un titre, je deviens super star mondiale, et voilà l'histoire ! Elle est sublime, ces trois personnages là m'ont vraiment fait rêver, ont gonflé mon intérêt pour la musique et m'ont jeté dedans.

A part cet accent qui vous trahit, qu'est-ce qu'il y a de foncièrement allemand chez vous dans votre musique ?
Peut être une rigueur dans la production, je vais tirer un coup de chapeau à mon partenaire sur cet album qui est Laurent Conrad qui vient pas de nulle part, qui fait quand même de la musique électronique depuis une quinzaine d'années et ce qui a d'allemand c'est peut être aussi les succès qu'il a eus en Allemagne, parce qu'il a été résident en Allemagne, il a fait des titres qui ont bien marché en Allemagne, et aujourd'hui il a une rigueur de travail dans la production.

Pourquoi ce titre « En observation » ? Vous n'êtes pas loin de franchir le cap de la folie ?
Oui, certains amis à moi me taquinent et me disent « Tu ferais mieux d'être en observation avec ce qui te passe par la tête ou avec la façon dont tu t'exprimes parfois » et en même temps c'est du 1er degré, parce que c'est l'observation des situations retraduites dans cet album moi je ne fais pas de chansons génériques, c'est des instants T comme on dit, observés, et je me dis ça mérite un titre, je retraduis dans une chanson et soit tu te dis « oui ça je l'ai déjà vécu il a raison » soit tu te dis « si ça m'arrive un jour j'aurais peut être la même attitude face à ça ».

Vous faites entrer l'auditeur dans un cercle très privé puisque on a droit en plage 13 (vous n'êtes pas superstitieux) à « Ca m'énerve VIP Dub » ?
Oui, je dis dedans, avec une façon un peu remixée, Vip Vip Vip, c'était logique de donner ce titre là et Dub c'est le terme DJ pour le morceau où il n'y a presque pas de paroles, qui est encore un peu plus dancefloor, un peu plus électronique que la version radio.

Est-ce que vous avez un message à passer à ceux qui vont danser sur vous pendant tout l'été ? Car cela peut être aussi bien une merguez party qu'un Disco Club de Genève. Il y aura toutes sortes de façon d'écouter Helmut ?
Tant mieux si c'est le cas ! C'est une grande chance j'ai aucun problème par rapport à ça, je suis très content que l'album aille aussi bien du côté des lecteurs de Télé 7 jours que ceux de Télérama, j'adore justement faire ce mélange là, du moment où il y a le son, le son est universel il doit être écouté par tout le monde, et si tu commences à vouloir te dire j'ai envie de cibler seulement cette clientèle là, tu es fini, ça sert à rien, et la meilleure preuve c'est qu'il y a des choses qui n'étaient pas du tout préméditées aujourd'hui. Ca m'énerve a un impact incroyable auprès des enfants et souvent, en club, je fais des dédicaces quand une superbe jeune fille arrive ouah ! Elle vient me voir et tu te dis elle va me demander un autographe et là elle me dit tu me signes quelque chose pour ma nièce de 11 ans ! Tu as le sourire quand même parce que tu te dis je fais rêver les gosses aussi et donc c'est super, tu as plaisir à le signer, donc tu vois quand tu fais la musique fais là pour tout le monde ouvre les bras et envoie un message sincère et ce qui se passe ça te dépasse.

Vous avez une espèce de communion d'esprit avec Karl Lagerfield, ce gilet jaune qui, a priori, Karl s'en plaignait, a été fait sur mesure pour lui ce n'est pas très seyant. Mais pour l'été vous allez accompagner en musique ce qui relève de la sécurité routière ?
Oui je vais peut être devenir le porte drapeau de l'autoroute FM ! Non je plaisante, Karl m'a peut- être donné un peu l'idée quand je l'ai vu sur 4 x 3, je me suis dis tiens c'est très étonnant il s'intéresse à ça et c'est super de sa part, il n'est pas forcément accessible mais là il se met au service de quelque chose de très important, de très intéressant, parce que c'est un sujet de sécurité routière, ce n'est pas là-dessus que j'ai eu envie de rebondir, quand tu regardes le long des trottoirs une voiture sur deux il y a le siège passager avec les gilets jaunes dessus alors ça c'est un truc qui me dépasse complètement parce que c'est quelque chose que tu utilises quand tu as un accident, c'est pour être vu, ça doit être rangé, planqué dans la boite à gants parce que c'est affreux et là ils le mettent sur le siège, il y a une rumeur qui dit que quand tu as ça la police ne contrôle pas parce qu'elle sait que tu es en règle, mais c'est pas parce que tu as les gilets jaunes que tu as forcément l'assurance en règle ou le permis de conduire, je pense que c'est une bêtise donc j'ai eu envie de faire un titre sur le sujet avec un break très très parlant qui dit « le gilet jaune est fait dans une matière qui réfléchit tu devrais peut être prendre exemple sur lui » sous-entendu enlève le du siège met le dans la boite à gants.

th-helmut-fritz2.jpgLorsqu'on vous regarde, on sent que vous êtes à la pointe de la mode. Etre à la mode c'est quoi ?
C'est mélanger un petit peu ce qui pourrait donner une connotation parfois kitcho-ringarde mais qui est tout de suite relevée par quelque chose de beaucoup plus apprêtée comme la petite chemise Marchand Drapier ou la petite cravate Tom Ford c'est ce mélange de tout ça la mode, c'est comme ça que tu dois la vivre, la ressentir, tu ne dois pas rentrer chez Cerutti et dire je veux le costume trois pièces, la paire de chaussures, le caleçon, les mocassins, ça y est je suis en total look, je suis mode… non là tu es ringard.

Pour finir Cher Helmut, vous allez vous retrouver certainement dans les clubs cet été, on va vous voir ?
J'ai commencé la tournée depuis un moment j'ai 20 dates, et j'en ai encore une bonne cinquantaine qui arrivent c'est un véritable marathon je pense qu'au mois de novembre je suis en dépression ou en cure bain de boue à l'institut Louison Bobet ! Ca va être un peu ça.

Pour savoir où vous vous trouvez, car cela peut être secret, jusqu'au dernier moment, pour éviter les bains de foule, c'est sur internet ?
Oui adresse très très privée www.myspace.com/helmutfritz avec les dates de la tournée… mais ne le dis pas à ton voisin !

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !