Connectez-vous

Scène française

Florent Pagny C'est comme ça

Florent Pagny C'est comme ça

Publié

le

Florent Pagny <i>C'est comme ça</i> 5

Florent Pagny n'a jamais reculé devant les défis, les audaces, les coups d'éclat. Sa carrière est jalonnée d'aventures que les timides et les raisonnables lui déconseillaient. Et, à chaque fois, il a triomphé. Avec « C'est comme ça », il ose ce qu'aucun chanteur français n'a jamais osé : conquérir le monde hispanophone avec un disque de chansons originales en espagnol.

th-florent-pagny.jpgL'histoire de « C'est comme ça » commence par une rencontre avec Julio Reyes, Colombien de Miami qui a réalisé les derniers albums de Jennifer Lopez et Marc Anthony, et a participé à l'album de Nelly Furtado. Florent lui confie les chansons qu'il préfère parmi les centaines qui lui sont proposées. L'album sera hispanique, c'est-à-dire divers, varié. Et peut-être même plus que ses disques français : En la vida est plus sucré que tout ce qu'il a fait jusqu'à présent, No pasa nada (en duo avec Chenoa, star montante de la chanson espagnole) est plus rock qu'aucune de ses chansons. Florent est exigeant et il veut des textes forts ; les publics sud-américains sont exigeants et il ne faut pas leur proposer des sentiments en demi-teinte ou en sous-entendu. Alors, avec Julio Reyes, il présente des chansons tout en majuscules, dans de fortes couleurs contemporaines.

Ainsi, Raul Paz, Cubain vivant depuis longtemps à Paris, lui a écrit d'un trait C'est comme ça, la chanson autoportrait qui donne son titre à l'album, après une après-midi de discussion avec Florent. Et Diego Torres, le plus grand nom actuel de la pop argentine, ne s'est pas contenté d'accepter un duo avec lui : il a écrit Te Puedo Acompañar, qui raconte leur rencontre, à la première personne du pluriel.

Au total, dix chansons originales et deux reprises hautement symboliques : l'immense Amor de mis amores, que Florent chante en alternant la version originale et La Foule, la version française à laquelle Edith Piaf fit faire le tour du monde ; puis, pour clore l'album, Vuelvo el Sur, sublime tango écrit en France par le maître du tango Astor Piazzolla.

Florent Pagny a tout conquis dans son pays natal depuis plus de vingt ans – la gloire, les Victoires, le respect. Avec les standards français en version électro, avec les grands airs d'opéra, avec les classiques de Jacques Brel, il a plusieurs fois proposé des concept-albums audacieux. Il se lance maintenant dans une autre aventure, peut-être même dans une autre carrière. Comme d'habitude, il se confronte au destin, il se tient prêt à vivre tous les bouleversements tout en restant lui-même. C'est comme ça !

LES ALBUMS DE FLORENT PAGNY SONT DISPONIBLES SUR ITUNES ET AMAZON

Label : Mercury

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !