Connectez-vous

pop-rock

Jack Johnson To the sea

Le nouvel album de Jack Johnson To The Sea

Publié

le

Jack Johnson <i>To the sea</i> 5

« Je ne peux rien vous dire sauf la vérité« . Ces mots, chantés par Jack Johnson dans son dernier album « To The Sea », définissent et caractérisent l'esprit d'un homme ayant vu le jour, et grandi, au beau milieu de l'Océan Pacifique.

jack-johnson-to-the-sea.jpgD'après certains, le périple à la voile accompli en solitaire par le père de Jack, reliant la Californie à Hawaii, a fait du chanteur ce qu'il est aujourd'hui, et l'a doté d'une mythologie toute personnelle. Mais il n'en est rien. C'est en réalité en tirant les leçons du passé, et celles de l'Océan, que Jack Johnson a su accoucher d'une alchimie de musique et de poésie.

La vérité vole de ses propres ailes dans chacun des albums de Jack (comme dans l'intégralité de son œuvre, qu'il s'agisse de documentaires sur le surf ou de son association caritative : la Kokua Hawaii Foundation), mais c'est dans l'album To The Sea, que cette vérité se pose enfin. Dans cet opus, réunissant ses compagnons et frères de musique Adam Topol (batterie), Merlo Podlewski (basse), et Zach Gill (piano et mélodica), Jack entame un voyage au centre de lui-même, et de nous tous. C'est une mutation, une métamorphose, une large rotation (autant musicale que lyrique) autour du moi « Toi et ton cœur ne devraient pas être aussi éloignés« , chante-t-il dans le premier titre de l'album … Jack n'a qu'une chose en tête : diminuer la distance, combler ce fossé séparant notre personnalité des évènements invisibles qui nous façonnent tous. Et quand bien même sa musique glisse sur le thème du rapprochement, l'artiste semble nous chanter une vérité, plus grande, sur le monde qui ne nous appartient pas … Ainsi nous comprenons que tout est éphémère, que cet instant et cette époque disparaîtront de nos vies. Il en fut de même pour nos ancêtres.

Ici, dans « la vraie vie », comme on dit, certaines choses sont inévitables… La consigne est donc de pousser l'introspection, et de creuser toujours plus loin : « L'eau est le subconscient », nous dit Jack, « et cette eau est, pour moi, l'océan. Arriver jusqu'à la mer est une aptitude à creuser et à toucher les choses qui ne sont pas à la surface. Ce passage, racontant que nous devons « arriver jusqu'à la mer« , nous parle d'un père encourageant son fils à comprendre les choses de lui-même.« 

Immanquablement, nous sommes tous sur cette Terre pour suivre notre route, pour découvrir les mythes intérieurs qui nous ont formés, et qui caractérisent notre voyage : La musique de Jack a cette capacité à nous envelopper, à nous reconnecter avec nous-mêmes : ses airs et ses paroles ont, sans conteste, un goût d'universalité. Il a bel et bien trouvé un langage direct avec le cœur, véhiculé par la musique et colmatant, semble-t-il, toutes les fissures de l'âme. Même s'il n'est pas toujours évident, le résultat produit révèle un succès mondial, et une façon bien personnelle de rapprocher les gens. La musique de Jack Johnson est somme toute une contagion, mais une contagion bonne pour la santé.

Ainsi… Voici le mythe d'un jeune homme qui marche vers la mer, pour enfin naviguer seul et traverser le plus grand des océans. Il brave les tempêtes, attrape des poissons, apprend à s'orienter en regardant les étoiles … Il arrive à Hawaii … Il a un fils ; et ce fils, à son tour, marche vers la mer … Encore et encore, tantôt suiveur, tantôt meneur … Jusqu'au présent … Un pied dans le réel, un pied dans l'inconnu.

Label : Barclay

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !