Connectez-vous

pop-rock

Wave Machines Pollen

Pollen : Le nouvel album de Wave Machines

Publié

le

Wave Machines <i>Pollen</i> 5

Sorti le 21 janvier dernier il 'était pas trop tard pour Zikeo.net de parler de Wave Machines et de son nouvel album « Pollen ».

wave-machines-pollen-cover.jpgTrois ans ont passé depuis la sortie de « Wave If You're Really There », leur premier opus acclamé par la critique. Les Wave Machines ne se sont pas endormis sur leurs lauriers pour autant. Quelques mois après avoir quitté la scène, leur musique a investi les compilations, les musiques de pub et les bandes-son du monde entier. Ce labeur invisible et lent est une récompense propre au monde de la musique d'aujourd'hui.

Si « Wave If You're Really There » était le témoin joyeux de leurs premières expérimentations pop et de leurs mésaventures amoureuses et personnelles, « Pollen » dépeint les émotions floues et contradictoires, éveillées par les amitiés de longue date et l'amour inconditionnel.

L'écriture et le processus d'enregistrement ont été divisés en deux phases. Tim et le groupe commençaient à travailler leurs chansons dans une salle de répétition home-made, dans l'avant-toit de l'église St Brides et dans l'ombre de la Cathédrale Anglicane de Liverpool. Ensuite, muni d'un disque dur plein à craquer, Tim se rendait jusqu'à un studio londonien, où il dévoilait leur travail au producteur Lexxx (Arcade Fire, Bjork, Goldfrapp). Puis, le duo se chargeait de couper, modifier, approuver ou rejeter, éditer ou overduber les titres, avant que Tim ne retourne à Liverpool. Les rencontres répétées entre ces deux personnages créatifs ont donné au groupe une perspective qui lui était nécessaire, forgeant les formes les plus cohérentes mais complexes de leur second album.

Les titres Counting Birds et Home examinent les rituels à la fois réels et imaginés d'un homme au travail ; Unwound and Blood Will Roll s'attardent sur les médias, la relation que nous avons avec eux et notre dépendance ; I Hold Loneliness dépeint l'amitié vraie et le premier single Ill Fit les engagements qui vont avec. La majeure partie de l'album traite des besoins humains et de la superstition, dans un monde où la technologie nous enivre et où le commerce est notre unique motivation. La nature ne manque pas à l'appel grâce à Gale et ses évocations de marée, d'aurore et de terre. Le titre Pollen est un requiem émouvant destiné aux migrants chinois, appelés par la mer à la Baie de Morecambe en 2004. Enfin Sitting in a Chair Blinking évoque la fameuse question que nous connaissons tous : « As-tu eu ce que tu voulais ?« . Wave Machine est capable d'illustrer l'humanité dans un style moderne comme personne. Pour télécharger les abums de Wave Machines, rendez-vous sur iTunes et Amazon !

Label : TôT ou Tard
Date de sortie : 21 janvier 2013

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !