Connectez-vous

pop-rock

Coldplay, le vidéo clip

Vidéo clip Violet Hill

Publié

le

A l’occasion de la sortie du dernier album de Coldplay Viva la vida, découvrez le dernier clip du groupe Violet hill.

 

Quelle que soit l’expression utilisée pour le décrire, le pas en avant que constitue « Viva La Vida Or Death And All His Friends » pour les quatre amis connus sous le nom de Coldplay, est indéniable. « Je considère que c’est à la fois notre album le plus audacieux et le plus assuré, dit le bassiste Guy Berryman. Durant l’enregistrement, nous avons été davantage ouverts aux nouvelles idées et influences, et moins effrayés à l’idée d’expérimenter. » « On peut très facilement arrêter de faire des expériences si on a peur de ce que les gens risquent de dire, ajoute Chris Martin. On a mis un point d’honneur à éviter ce piège. »

th-coldplay-violet-hillLe résultat est un album dans lequel des rythmes programmés particulièrement groovy bousculent de grandes envolées d’orgue d’église (« Lost! »), où l’espace entre un couplet et un refrain peut être occupé par des interventions de cordes nord-africaines et de tablas (« Yes »), où des claquements de mains flamenco vivaces propulsent une histoire sombre et désespérée (« Cemeteries of London« ), où un rythme disco se marie à des cordes à pleurer le temps d’une ode aux gloires perdues (« Viva La Vida« ). C’est bien du Coldplay, mais différent.

« Le fait d’avoir écouté Sing (To Me), une chanson de Blur incroyable, alors que nous étions en tournée après la sortie de ‘X&Y’ a constitué le point de départ de cet album, dit Chris Martin en se référant à un morceau particulièrement hypnotique du premier album du groupe emmené par Damon Albarn. Je me souviens l’avoir écoutée et m’être dit qu’il allait nous falloir devenir meilleurs en tant que groupe. » La première chanson du nouvel album de Coldplay a été écrite le jour suivant.

« Deux choses me motivent, continue Chris Martin. La première est de donner un sens à la vie. La seconde, lorsque j’entends quelque chose de génial, est d’essayer de faire au moins aussi bien. Tant de musique étonnante nous a inspirés pour ce disque. On a écouté Rammstein et Tinariwen, l’un après l’autre, et la partie au milieu de ‘42′ en a naturellement découlé. Pour une autre chanson, on a écouté Marvin Gaye et Radiohead. Ou Jay-Z et le Golden Gate Trio. Ou My Bloody Valentine et Gershwin. Ou Delakota et Blonde Redhead. Il n’y avait pas de limites. »

« Il est indéniable que nous avons grandi » ajoute le guitariste Jonny Buckland. Mais les mélodies en or qui ont contribué à faire de Coldplay un des groupes préférés du public depuis la parution de « Parachutes » en 2000 n’ont pas eu à souffrir de cette évolution. « Viva La Vida Or Death And All His Friends » a beau être plus expérimental, ses dix chansons brillent par leurs thèmes et leurs refrains accrocheurs. « J’espère bien, dit Buckland. Nous n’avons jamais eu peur des chansons et ça ne va pas commencer aujourd’hui. » « Nous sommes toujours obsédés par les chansons imparables » confirme Chris Martin. « Nous tenions juste à les présenter autrement. »
EMI music

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

NEWSLETTER

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !