Connectez-vous

pop-rock

Slow Joe & The Ginger Accident : Let me be Gone

Un album posthume pour Slow Joe

Publié

le

Slow Joe & The Ginger Accident : <i>Let me be Gone</i> 7

Le 1er mai 2016, alors que se finalise le mix de son troisième album, Slow Joe est emporté par une rupture d’anévrisme foudroyante, à 73 ans. Il s’éteint chez lui, à Lyon, où il résidait depuis 2011. En héritage il nous laisse un album posthume, à découvrir de toute urgence !

slow-joe-and-the-ginger-accident-let-me-be-gone.jpg« Let me be gone », le troisième album de Slow Joe & The Ginger Accident sortira donc de façon posthume le 3 février 2017. Sentant son corps épuisé par une existence chaotique, le poète a chargé de toute son âme chacun de ses mots, pour les faire résonner au-delà des ténèbres qui s’approchaient. En dix chansons, Slow Joe se livre sans détour, un testament, l’ultime envol d’un artiste hors norme.

L’album s’ouvre sur Tambde Roza, un chant traditionnel en Konkani, la langue de Goa. Il parle d’une idylle impossible. Puis Swing Your Love laisse entrevoir sa philosophie qui fait de l’amour une aventure mystique, métaphysique. L’amour, encore, dans l’aérien Temple Mosque Church où Slow Joe, sur un ton de prière, le reconnaît comme son unique religion.

Avec My Sway, le poète se fait roublard et décrit une relation miroir entre deux personnes complices et contraires… On pense tout de suite à son amitié avec Cédric de la Chapelle, à leurs destinées croisées au-delà de toute convention. I Was a Stooge est une incantation à la gloire des marginaux, des égarés, des démunis, dont il se revendique avec force et fierté.

Le titre Candy Sparkles invente une mélopée blues aux sonorités indiennes dans laquelle Slow Joe se dit avoir été gâté par tous ces petits moments de grâce qui égaient une existence, même précaire. Grandes influences indiennes encore dans Black Moon avec son groove conquérant et sa vision d’un monde proche de l’apocalypse. God Damn The Pusherman laisse s’échapper la colère de Slow Joe, qui supplie Dieu de maudire les dealers d’héroïne. Il est allé à leur rencontre pour apaiser ses souffrances, mais en échange ils lui ont volé ses plus belles années et ont anéanti tous ses amis.

She Makes Love Like Crazy nous fait vivre son rêve le plus intime, une liaison à la fois tendre et passionnée, amour charnel, amour apothéose, amour symbiose. Le rêve de toute une vie, une vie sans concession, sans compromis, une vie de fierté, une vie épique, une vie de liberté.

L’album se referme sur Silent Waves où Slow Joe demande à la mort de le réduire au silence, doucement, au milieu de la nuit, à l’heure où les gens s’aiment. Le chant du cygne.


LES ALBUMS DE SLOW JOE & THE GINGER ACCIDENT SONT DISPONIBLES SUR ITUNES ET AMAZON

Label : 17 février 2017
Date de sortie : Pias

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !