Connectez-vous

Artiste

Alain Bashung

Publié

le

Alain Bashung est né le 25 janvier 1947 à Paris. Enfant de constitution délicate, Alain Bashung quitte la capitale pour l'air autrement vivifiant de la campagne alsacienne. Il grandit à Wingersheim, petite bourgade de la lointaine banlieue strasbourgeoise, dans sa famille paternelle. L'ambiance est tout sauf épanouissante. Les Bacshung (avec un « c ») vivent dans la rudesse du monde paysan et n'auront jamais de débordements de tendresse pour le petit étranger.

De cette époque, dont il a gardé un souvenir pour le moins mitigé, le gamin n'a pas oublié les rengaines allemendes entendues à la radio, ses débuts dans le chant à l'église, le dimanche, et de longues randonnées à vélo, où il exorcise sa rage d'exister.

Quand il retrouve Paris, à douze ans, son univers musical s'est élargi à d'autres sons. Il a découert Brassens, Gainsbourg, les premiers rocks. Dès 1960, sur une guitare électrifiée avec les moyens du bord, il se produit avec des copains dans les kermesses et autres fêtes de quartier. Leur registre oscille entre blue grass, country et rockabilly. Après des vacances à Royan où les concerts dans les bistrots lui ont rapporté ses premiers cachets, commence une longue tournée des bases américaines. Alain Bashung s'immerge un peu plus dans la culture anglo-saxonne et, surtout, le rock'n'roll. Ses modèles ont pour noms Buddy Holly, Gene Vincent, Eddie Cochran, Duane Eddy et Bo Diddley, Ray Charles, Sam Cooke, Nat King Cole, Bob Dylan.

Entre ce monde de musique et une carrière de comptable qui se dessine, il n'hésite pas.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !