Connectez-vous

Artiste

Dave Stewart

Publié

le

Avant même la première fin d'Eurythmics, Dave Stewart est, dès la deuxième partie des années 1980, un producteur actif et très demandé (Feargal Sharkey, Mick Jagger). En 1990, le guitariste touche-à-tout se métamorphose en chanteur et plonge dans le rock avec son nouveau groupe The Spiritual Cowboys. Malgré le relatif succès de l'album (1990) et son deuxième volet, « Honest » (1991), Dave Stewart co-fonde, dès 1992, un autre groupe, Vegas, avec Terry Hall (ex-Specials et Fun Boy Three). Le résultat tient en un seul album (un flop injustifié), pop, nerveux, et partiellement réussi, mais c'est surtout un album solo avant l'heure, bien qu'accompagné de la douce et profondevoix de Hall. Enregistrés dans le nord de Londres, dans une chapelle reconvertie en un studio très coté, les albums suivants sont plus espacés et ne sont désormais plus signés que de son seul nom, de Greetings From The Gutter, en 1994, au beau Slyfi, quatre années plus tard. Depuis, la chapelle fut revendue et un nouveau studio high-tech ouvert au coeur de Londres (The Hospital!). Experimentateur farouche, amateur de risques artistiques, Dave Stewart a toujours privilégié le binôme « une chanson ratée/une chanson réussie » aux jumelles « deux chansons moyennes ».

Le début des années 2000 le voit co-organiser, avec Brian May et Roger Taylor de Queen, le concert antisida « 46664 », en Afrique du Sud, écrire et produire avec Mick Jagger des chansons du film Alfie (2004), produire le nouveau Jimmy Cliff et écrire deux titres pour l'album solo de Gwen Stephani (2005).

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !