Connectez-vous

Artiste

Mickey 3D

Publié

le

Mickey 3D 5

Le groupe Mickey 3D a été formé à Ecotay-L'Olme, près de Saint-Etienne en 1980 par Mickey (chant, guitare) et jojo (batterie). C'est le conte de fées à la française de ces dernières années. Un conte de fées d'autant plus remarquable qu'il concerne un groupe aussi formidable qu'intègre, autant humble qu'inspiré, passionné que militant. Mickey (alis Michaël Furnon) a des choses à dire et le dit bien, sans presque donner l'impression d'y toucher. Chez lui, cette forme de pésie moderne, faussement nonchalente, est érigée au statut d'art. Pour le reste, il ne s'agit que de l'histoire banale d'un groupe qui monte, qui monte : des démos (trois cassette, « Le Souffle court », « Mickey 3D » et « l'Amour », respectivement en 1996, 1997 et 1998), un album fait avec des bouts de ficelle (« Mistigri Tordure » en 1999), la signature avec un label important (Vrgin en 2000), un disque plus abouti (« La Trève » en 2001, avec l'arrivée de Najah aux claviers et à l'accordéon), des concerts par centaines, la reconnaissance du public (à la manière d'un Tryo ou d'un Louise Attaque, c'est à dire pratiquement que par le bouche à oreille), encore un disque, toujours plus mature (« Tu vas pas mourir de rire » en 2003), des ventes qui dépassent les 200000 copies cette année là, et puis l'album incontournable en public, « Live à Saint-Etienne » en 2004, la consécration aux Victoires de la musique 2004… L'histoire est en marche, qui arrêtera Mickey ?

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !