Connectez-vous

électro

Succès artistique pour les Nuits Sonores 2011

2011 : un grand cru pour Nuits Sonores

Publié

le

Succès artistique pour les Nuits Sonores 2011 7

Alors que le festival Nuits Sonores vient tout juste de s'achever, il est d'ores et déjà certain que cette édition restera dans les mémoires comme un grand millésime !

nuits-sonores-concert-2011.jpgSur le plan artistique, l'édition 2011 de Nuits Sonores restera comme un grand cru ! Ainsi sur les Nuits au Marché Gare, les spectateurs ont pu assister aux prestations de haute volée de Battles, Agoria, Blank Dogs, Lorn, Levon Vincent, Arandel, Discodéine, Tortoise, The Gaslamp Killer, Bot'Ox ou Mount Kimbie. Sans oublier les légendaires Sonics ou le show visuel époustouflant de Dj Shadow. Dimanche matin, le double final étincelant s'est joué entre le set fracassant de M.A.N.D.Y et un Luciano au sommet de son art. Sur le podium, on placera à l'évidence Joy Orbison et The Publicist, deux sets en apesanteur, qui s'inscriront au panthéon de l'histoire du festival.

À la Piscine du Rhône, le public a pu profiter de la belle énergie de Brodinski et d'Erol Alkan, de la fraternité lumineuse de Pedro Winter et de l'euphorie déjantée de ses camarades, de la grande élégance de Dennis Ferrer et de la convivialité contagieuse de la Rex Club Family. Cependant la palme d'or revient sans conteste à dOP qui a livré un set déjanté entre vraie prouesse vocale et distribution de Vodka à un public conquis !

On n'oubliera pas non plus la générosité sans faille d'un Laurent Garnier bravant le froid pour réchauffer le coeur et les oreilles de quelque 600 enfants et parents dans la Cour Haute de l'Hôtel de Ville de Lyon, ouvrant ainsi le programme Mini sonore désormais bien installé au coeur du festival. Ce programme destiné aux enfants s'est déroulé sur l'ensemble de la semaine et s'est achevé dimanche par un Mini Sunday resplendissant, qui a rassemblé plus de 5500 personnes au Parc de la Visitation, sur les hauteurs du 5e arrondissement. Enfin au Musée d'art contemporain, l'ensemble des artistes japonais présents ont fait honneur à une Carte blanche à Tokyo de très grande qualité.

La première marche du podium reviendra cependant à l'incomparable Chilly Gonzales, qui a livré au Transbordeur un concert exceptionnel, créé pour une première mondiale à Nuits sonores, et dont se souviendront très longtemps les 1400 spectateurs présents.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !