Connectez-vous

Scène française

Interview Mademoiselle K

Mademoiselle K en Interview

Publié

le

Interview Mademoiselle K 5

A quelques minutes d'entrer sur scène, Mademoiselle K a accepté d'évoquer sa manière de préparer un festival. Mais aussi toute sa fierté d'être encore l'une des rares artistes françaises de la nouvelle génération à ne pas chanter en anglais.

mademoiselle-k-photo-musilac.jpgJouer dans les festivals d'été, qui plus est en plein air, ça vous plaît ?
Oui, c'est une configuration que j'affectionne parce qu'elle me place face à un public qui, en partie, ne me connaît pas. Cela me rappelle mes premiers concerts. Ce sont des moments où vous avez tout à prouver.

Composez-vous différemment votre set-list pour les festivals ?
Oui, car nous ne nous produisons pas dans une salle de concert. Il faut tenir compte de plusieurs choses : de l'absence de jeu de lumières si nous jouons en journée, mais aussi du type de public. Dans un festival, enchaîner les titres rock peut être éprouvant pour un public qui a déjà plusieurs heures de concert à son actif. Par ailleurs, il y a des chansons que j'imaginais très bien en plein air lorsque je les ai composées et que je suis contente de jouer lors des festivals.

L'enchainement de festivals d'été, n'est-ce pas trop éprouvant ?
Bien au contraire. Lorsque les dates sont trop espacées, le souffle retombe. Il y a un côté « warrior » que j'aime bien.

Choisissez-vous les festivals où vous vous produisez ?
Non, c'est le tourneur qui le fait, mais j'ai quand même mon mot à dire. Notamment lorsqu'il y a des festivals, pour une raison x ou y, où je ne veux plus mettre les pieds. Je vous rassure, ce n'est pas le cas de Musilac. Pour notre tournée, j'ai par exemple préféré qu'on fasse moins de festivals, mais avec des dates fortes. C'est bien d'être là, mais c'est encore mieux d'être bien là !

Quelle place occupe Musilac pour vous ?
Une place importante. Pour moi, il fait partie des gros festivals, avec un cadre magnifique.

La période des festivals est-elle propice pour composer ?
Il y a en effet un plaisir particulier à composer pendant la période des festivals d'été. On est dehors et on est plus sensibles à notre environnement.

Vous êtes l'une des seules artistes de la nouvelle générations de groupes français programmés ici à ne pas chanter en anglais…
Il y a effectivement une vague d'artistes français qui chantent en anglais. Heureusement, ou malheureusement, car lorsque j'en écoute certains, je trouve qu'il y a pas mal de faiblesses. Cela passe en France, mais pas forcément à l'étranger, surtout devant le public anglo-saxon. Nous sommes beaucoup allés à l'étranger en chantant en français, et cela n'a jamais posé de problèmes.

 

Crédit photo : Arnault Breysse

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !