Connectez-vous

Scène française

Enorme succès pour le Festival Woodstower

Woodstower 2014 : Record de fréquentation et succès incontestable

Publié

le

Enorme succès pour le Festival Woodstower 6

Pour sa 16ème édition à Lyon, Woodstower a fait le pari d’un festival différent, mettant davantage l’accent sur la fantaisie d’une proposition renouvelée, la mise en avant de découvertes folles, que sur la succession de têtes d’affiche prestigieuses.

En baissant le tarif d’entrée du samedi (le dimanche restant en accès libre), en proposant quelques tranches de bonheur rare et en comptant sur une météo fraîche mais lumineuse, Woodstower égale son record de fréquentation, affichant 15000 spectateurs sur les deux jours du festival. (Le record était jusque là l’édition de 2012 avec Joeystarr, The Stranglers, Birdy Nam Nam, Alpha Blondy…).

Samedi, près de 5000 personnes ont ainsi foulé la prairie du festival à la découverte des nombreuses surprises de l’année, pour une soirée qui restera marquée par des performances scéniques folles et des apparitions surréalistes. Si les têtes d’affiche Casseurs Flowters et Dirtyphonics ont littéralement cassé la baraque en embrasant la grande scène de shows incandescents devant un public conquis, il est à souligner tous les départs de feu que la soirée du 23 a compté. Le pape de la disco transcendantale, Jean Louis 2000, a ainsi pu visiter le festival escorté par ses agents de sécurité, baptisant les scènes, joggant au bord de l’eau et bénissant des festivaliers stupéfaits. Il aura conclu sa venue par un Dj set hystérique au pied de la Butte.

Le Stand 1900 aura distribué tout le week-end des cadeaux au public, ponctuant chaque minute d’une impertinence et d’un humour punk, provocateur et pourtant si rafraîchissant. La scène pépinière a comme à son habitude, mis en avant des artistes inédits, permettant les performances pleines de fraîcheur de Nazca et d’Animali, les deux coups de cœur prometteurs du festival. Odezenne y aura également assuré une performance remarquable et d’ailleurs remarquée. Le Silence Electrique by EDF aura été pour la seconde année consécutive, un concentré d’euphorie, rassemblant les danseurs les plus contradictoires, dans un lieu unique et étonnant.

Toutes ces scènes (et les autres) auront surtout été marquées par un public dense, jeune, dont une importante proportion découvrait le festival… Ces festivaliers sont massivement venus camper au Grand Parc, qui a compté plus de 1000 tentes cette nuit là, multipliant par trois les affluences du camping de ces dernières années. En profitant ainsi de l’intégralité du festival, les campeurs ont pu découvrir un dimanche ensoleillé et délicieux, doucement commencé par les petits déjeuners et l’initiation au tai-chi sur la plage du Fontanil.

Ce 24 août aura d’ailleurs battu le record d’affluence sur une journée, accueillant une bonne dizaine de milliers de spectateurs lors d’une journée qui fera date dans l’histoire du festival. Les spectacles des Fills Monkey et de Cheb Lakhdar & Mazalda auront quant à eux souligné la qualité d’une programmation festive et rassembleuse, mélangeant les publics, les âges et les origines autour d’une après-midi hors du temps, pleine de plaisir et d’une insouciance également incarnée par le premier blindtest sous-marin, animé par Dj Stéphane… Les enfants ont également pu s’essayer au blindtest, le Petit Tower Région Rhône- Alpes ayant accueilli les plus jeunes festivaliers durant tout le week-end, pour la troisième année consécutive.

Cette édition 2014 a donc été une franche réussite, qui ravit l’association Woodstower ainsi que ses partenaires, tant le choix d’une formule renouvelée autour de la découverte, du plaisir et de la fantaisie aura été un pari gagnant. Cette mutation a par ailleurs mis à l’honneur les valeurs chères à l’association, autour d’un événement toujours plus convivial et chaleureux, prenant soin du public et d’un site unique. Rassemblant également plus de 260 bénévoles lors de l’organisation, Woodstower est plus que jamais une aventure humaine rassembleuse et fédératrice, pleine d’un enthousiasme renouvelé au moment de commencer à imaginer l’édition 2015 du festival.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !