Connectez-vous

Scène française

Lou Doillon Lay Low

Lou Doillon présente son deuxième album

Publié

le

Lou Doillon <i>Lay Low</i> 6

Trois ans après « Places », Lou Doillon est de retour dans les bacs avec un nouvel album baptisé « Lay Low », disponible en téléchargement sur iTunes.

Lou Doillon dévoile aujourd’hui son second album baptisé « Lay Low ». Déjà auteure, compositrice et interprète, Lou ajoute ainsi une nouvelle corde à son arc : productrice. Elle achèvera certains titres (Weekender Baby, Lay Low) et quelques arrangements additionnels entre Paris et Londres avec la complicité de ses musiciens de scène, en particulier François Poggio et Nicolas Subréchicot. Elle décide enfin de confier le mixage de l’album au metteur en son des albums de Nick Cave, Nick Launay, étant également intimement convaincue de son apport au travers des mixes d’Arcade Fire.

Moins direct mais plus dense et contrastée que son prédécesseur, « Lay Low » se révèle au fur et à mesure des titres qui défilent comme des paysages de terres américaines. On voyage entre ballades folk, blues cinématographique et soul cuivrée : une americana à la fois référencée et moderne, sublimée par la voix troublante de Lou Doillon. Le premier single, Where To Start, fait savamment la jonction, tout en balancements savants et blues diapré, entre les deux albums.

Au générique de « Lay Low », figure également une chanson déjà interprétée sur scène, Weekender Baby, où la voix gracile de Lou Doillon, qui l’a imaginée comme un cadavre exquis, se joue à merveille du dépouillement acoustique. À l’inverse, sur Let Me Go (sûrement une des pièces maîtresse du disque), les arrangements se font majestueux jusqu’au climax final. Si Above My Head évoque les fantômes du passé, Worth Saying aborde, sur un tempo entraînant, la morte saison. C’est justement la grande force de l’album de multiplier les ambiances et les couleurs. À l’image de sa pochette, un autoportrait ébouriffé pris au réveil et parfaite antithèse du portrait soigné du premier LP, « Lay Low » s’apprivoise avant de s’écouter sans modération.

Label : Barclay
Date de sortie : 9 octobre 2015

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !