Connectez-vous

Scène française

La veuve d’Henri Salvador n’a qu’un simple « droit moral » sur l’héritage du chanteur

La dernière épouse d’Henri Salvador s’exprime sur l’héritage que lui a laissé le chanteur, et ce n’est vraiment pas énorme.

Publié

le

La dernière femme d'Henri Salvador évoque l'héritage du chanteur

Le 13 février 2008 disparaissait Henri Salvador à l’âge de 90 ans. A l’heure où la guerre des clans fait rage autour de l’héritage de Johnny Hallyday, la dernière femme du chanteur, Catherine Salvador, s’est confiée dans les colonnes du magazine Gala.

La dernière épouse du chanteur, décédé il y’a 10 ans, avoue qu’il est « impossible de refaire sa vie après Henri », qu’elle qualifie d’homme « généreux ». Concernant l’héritage de ce dernier, elle tient à relativiser les choses et explique qu’elle ne détient qu’un simple « droit moral » sur son héritage artistique.

« Comme il a fait une très longue carrière, une partie de ses chansons est tombée dans le domaine public. Donc, à part le droit moral, je n’ai aucun pouvoir ; si quelqu’un veut faire des compilations, il le peut. Mais j’essaie de préserver son œuvre, de continuer à la développer« , explique Catherine Salvador, qui avait autorisé en 2017 un album de reprises de son défunt mari, orchestré par Louis Chedid.

LES ALBUMS DE HENRI SALVADOR SONT DISPONIBLES SUR ITUNES ET AMAZON

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !