Connectez-vous

pop-rock

Alex Winston

Alex Winston sort son premier album

Publié

le

Alex Winston 5

Le 12 mars dernier sortait le premier album de Alex Winston, suite du très remarqué EP « Sister Wife » paru au début de l’année 2011.

Sur son disque éponyme, joyeuse collection de chansons pop, la multi-instrumentiste originaire de Detroit s’inspire de tous les imposteurs du quotidien : arnaqueur à la petite semaine, prêtres sectaires ou faux prophètes Sur le titre Benny, elle fait référence à fait de Benny Hinn, gourou évangéliste et soi-disant guérisseur. Sur Run Rumspinga, elle évoque le Rumspinga, rite de passage de la communauté anabaptiste amish, et sur Velvet Elvis, elle rend hommage aux sosies du King… La plupart des morceaux sont d’ailleurs inspirés des livres et films traitant des contre-cultures et marginaux en Amérique, donnant au disque un air de bande originale de documentaire d’Errol Morris ou Louis Theroux.

Alex Winston franchit par ailleurs une véritable étape en terme de production. Alors que le EP « Sister Wife » avait été enregistré « à la maison » avec les moyens du bord, Alex a travaillé pour son disque avec des producteurs renommés : Charlie Hugall (Florence & The Machine, Ed Sheeran, Crystal Fighters), Bjorn Yttling (Lykke Li) et The Knocks. Le résultat, c’est un disque pop, moderne et acidulé, influencé par la Motown dont on retrouve des réminiscences sur les percussions de The Fold, les harmonies de Fire Ant ou au refrain de Choice Notes.

Après avoir tourné avec Edward Sharpe and Magnetic Zeroes, ou encore Gotye et après avoir été programmée au festival des Inrockuptibles en Novembre 2011, une première série de date françaises sera annoncée prochainement.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !