Connectez-vous

pop-rock

Iggy Pop fait le buzz avec Amnesty International

Iggy pop torturé ! La campagne choc d'Amnesty International

Publié

le

Avec sa campagne choc de sensibilisation sur la torture, Amnesty international fait un carton et le buzz sur internet !

iggy-pop-torture.jpgEn quelques heures à peine, près de 6.000 personnes ont partagé sur Facebook le visuel qu'Amnesty International a dévoilé le mardi 17 juin sur le caractère inhumain et intolérable de la torture. Et ces chiffres de partage ne cessent d'augmenter sur sa page Facebook. Par ailleurs, ce matin entre 7 heures et 9 heures, quelque 30.000 de ces visuels ont également été distribués aux navetteurs sous forme de Dazibao (affiches informatives) dans les principales gares de Wallonie et de Bruxelles.

Lancée dans le cadre de sa campagne mondiale contre la torture, cette action de sensibilisation a pour objectif de rappeler qu'en plus d'être inacceptable, la torture est également inefficace. « Les gouvernements qui ont recours à la torture et aux mauvais traitements prétendent obtenir ainsi de précieuses informations« , explique Philippe Hensmans, Directeur de la section belge francophone d'Amnesty International. « Mais l'histoire a démontré que les personnes torturées sont le plus souvent prêtes à dire n'importe quoi pour que la douleur cesse – toute la vérité, une partie seulement ou son contraire.« 

Avec cette campagne lancée uniquement en Belgique, Amnesty International a choisi de frapper fort en utilisant l'image de personnalités connues (le Dalaï Lama, Karl Lagerfeld ou Iggy Pop) et de leur faire dire des phrases qu'elles ne pourraient jamais prononcer, sauf sous l'effet de la torture. « On n'imagine pas en effet Iggy Pop affirmer que Justin Bieber est l'avenir du rock'n'roll, affirme encore Philippe Hensmans. C'était pour nous un moyen décalé mais pas larmoyant d'attirer l'attention du public sur cette réalité tragique qui se passe souvent dans le plus grand secret. Comme toujours en Belgique francophone, Amnesty préfère dénoncer les violations des droits humains sans les montrer, en optant pour l'allusion, voire l'humour.« 

Amnesty rappelle que depuis 1984, 155 Etats ont ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture, dont on commémore cette année les 30 ans, mais que dans 141 d'entre eux, l'organisation a signalé des cas de torture et d'autres mauvais traitements ces cinq dernières années. Dans certains pays, la torture est une pratique généralisée et encouragée au sein des systèmes pénitentiaires et judiciaires.

En Belgique, cette thématique trouvera son apogée le 10 décembre, puisqu'elle sera également déclinée dans le cadre de sa Campagne bougies, lancée le 17 novembre prochain.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances