Connectez-vous

pop-rock

« Vacancy », la nouvelle pépite dévoilée par Neil Young

Avant la sortie prévue de son nouvel album « Homegrown », Neil Young présente le titre « Vacancy ».

Publié

le

« Vacancy », la nouvelle pépite dévoilée par Neil Young

Après avoir été très actif pendant le confinement avec ses Fireside Sessions lancées de chez lui, accompagné de son épouse Daryl Hannah, l’artiste folk/country/rock de 74 ans, désormais américano-canadien, présente Vacancy un deuxième extrait de son nouvel album Homegrown dont la sortie est confirmée pour le 19 juin prochain.

Enregistré il y a 45 ans, entre juin 1974 et janvier 1975, cet album  qu’il décrit comme étant le côté sombre de l’album « Harvest » avait été jugé sur le moment trop personnel par l’artiste à l’époque en pleine rupture sentimentale, mais verra quand même le jour d’ici peu. Neil Young déterre à nouveau ses archives et après la mise en ligne mi-mai du premier extrait Try, c’est aujourd’hui Vacancy qu’il présente. Entamé par « Who are you? Where are you goin’ to? What’s your name? Why aren’t you showin’ through? », le morceau est splendide, et on attend la suite.

En 1985, dix ans après cet enregistrement tenu secret jusqu’alors, Neil Young, inspiré par la collecte de fonds et un commentaire de Bob Dylan suite au LIVE AID (et la prestation triomphale de QUEEN), avait été l’un des organisateurs du FARM AID, qui visait quant à lui à récolter des fonds pour les familles d’agriculteurs américains. Lors de cette prestation, il avait notamment joué le sublime Hey Hey, My My, et sa phrase mythique « It’s better to burn out than to fade away » que Kurt Cobain, leader du groupe grunge & culte NIRVANA, aurait citée dans sa lettre de suicide en avril 1994. Vivement le 19 juin, « Retour vers le Futur », ça fait toujours son petit effet !

LES ALBUMS DE NEIL YOUNG SONT DISPONIBLES ICI

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !