Connectez-vous

Artiste

Eels

Publié

le

Eels 7

Eels est un groupe américain formé en 1994 à Los Angeles par Mark Olivier Everett, dit E (guitare, orgue, chant), To Walter (basse et choeurs) et Butch Norton (batterie et choeurs). Les Eels, première signature du label DreamWorks fondé par Steven Spielberg, David Geffen et Jeffrey Katzenberg, ont été la révélation de l'année 1996. Créé par E, un garçon tourmenté d'une trentaine d'années, cheveux hirsuteset lunettes à la Buddy Holly, qui , après plusieurs années de galère et de petits boulots minables, avait déjà sorti deux albums sans succès, « A Man Called E » en 1992 et « Broken Toy Shop » en 1993, suivis d'une tournée en première partie de Tori Amos, ce groupe, aux textes très intimistes et à l'habillage tout aussi sophistiqué, propose un mélange de trip-hop de chambre et de pop mélancolique, où l'on note l'influence de Nirvana et de Portishead.

A la fin de l'été 1996 sort leur premier album, « Beauiful Freak », une sorte de réflexion sur la solitude et la marginalité, qui remportera un énorme succès. Son ironie nasillarde d'intello espiègle n'est pas sans évoquer celle de Beck et Randy Newman. Mais ce qui devait être le temps heureux de la consécration sera celui, douloureux, du deuil, puisque la soeur et la mère du chanteur décéderont successivement, et qu'à cela s'ajoutera la décision de Walter de quitter le groupe.

En 1998, Eels sort un deuxième album, « Electro-Shok Blues », assez sombre, qui passera pratiquement inaperçu. Le bassiste Adam Siegal intègre alors la formation, puis le groupe livre en 2000 son troisme opus, « Daisies Of The Galaxy », qui subira le même triste sort que le précédent. Loin de se décourager, le groupe signe l'année suivante l'une de ses meilleurs réalisations, « Souljacker », un album surprenant de maîtrise et taquinant différents styles, du post rock à la pop country. Siegal est alors remplacé par le multi-instrumentaliste John Parish, puis le trio est rejoint par le basste/clavier Koool G. Murder, avant de sortir l'album live « Electro-Shock Blues Show ». En juin 2003, Eels revient avec l'album »Shootenanny ! », où se côtoient rock, blues et pop décalés.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !