Connectez-vous

Artiste

Thomas Dutronc

Publié

le

La musique, Thomas Dutronc s'est faufilé entre ses gouttes tant bien que mal jusqu'à 17 ans, mais à 18, bac en poche et fac d'art en cours, elle lui a brusquement fondu dessus en formidables bourrasques. Pas de celles qui viennent par vent d'ouest en vagues pop ou rock, non, lui, c'est de plus loin vers l'est et dans le temps que ça lui vient : des roulottes Rom et des campements sauvages tout fumant de jazz manouche ! Une vraie conversion, doublée d'une longue, humble et patiente initiation…

Bref, en quelques années de totale immersion, Thomas ne vit plus qu'en maltraitant dans l'allégresse ses malheureux dix doigts (moins un, qui reste obstinément en l'air, sans doute par esprit de contradiction) sur les cascades de notes brûlantes jadis déversées sur une planète blême d'ébahissement par un Django Reinhardt aussi désinvolte qu'intouchable. Vous parlez d'une ascèse dans un monde formaté à la minute de vide vendue au kilo de pub ! Mais Thomas n'en a cure. Tout à la fois la proie et l'aiguillon de sa passion, il va son chemin, gagne ses galons et le respect de ses rudes pairs (tel Bireli Lagrene, qui est à Django ce que Stevie Ray Vaughan est à Jimi Hendrix, excusez du peu !) au fil d'un itinéraire à cloche-pied borné par les bistros d'apaches et force détours partout où les combats de coqs se règlent à grands jets de guitares de tous bois…

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

NEWSLETTER

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !