Connectez-vous

électro

Metronomy Nights Out

Metronomy Night Out

Publié

le

« Nights Out », le nouvel album de Metronomy ne vous laissera pas indifférent. Bien que la pop elliptique, insidieuse, et riche en textures de Joseph Mount ne ressemble en rien au prog-disco. Ajoutez-y les premiers Sparks, Devo, Brian Eno, Talking Heads et Soft Cell. Essayez ensuite de vous creuser la tête pour trouver quelques groupes récents de musique pop abstraite, qui donnent envie de chanter et de danser … Vous vous rendrez alors compte qu'il n'y en a pas d'autres, car Metronomy est aujourd'hui une formation résolument unique en son genre sur la scène pop.

th-metronomy-cover.jpg« Nights Out » est un deuxième album qui ressemble étrangement à un premier. C'est en fait le premier album de Metronomy pour le label Because Music ; le premier à être essentiellement chanté, le discret Joseph s'emparant cette fois du micro sur la plupart des morceaux, et surtout, le premier à présenter Metronomy comme un trio à part entière, plutôt qu'un pseudonyme collé sur les compositions de Joseph en solo. Bien que Gabriel Stebbing, Oscar Cash et Joseph Mount travaillent ensemble depuis qu'ils sont gamins, c'est grâce au succès rencontré par le trio sur scène qu'ils ont réalisé qu'ils formaient véritablement un groupe.

« Nights Out » est un disque paisiblement anticonformiste ; c'est l'une de ses principales qualités subversives comme l'illustre très bien le titre Heartbreaker. Les paroles sont assez simples. Il s'agit pour l'essentiel d'une personne qui vit une relation de couple catastrophique et qui n'arrête pas d'en parler continuellement et de bassiner ses amis, à tel point que ça finit par briser une amitié. « S'il te plaît fais-nous plaisir, plaque cette nana« … Il s'agit donc d'une chanson d'amour entre deux hommes, même si cela ne paraît pas évident à la première écoute. La chanson Back on the motorway apporte quant à elle une touche dramatique à l'album, le morceau raconte l'histoire d'une fille qui vole une voiture et se crash avec quelques minutes plus tard.

Les petits soucis des filles sont très présents dans l'album, surtout dans les morceaux les plus récents. Holiday n'est pas un hommage à Madonna précise Joseph… « Je suis allé faire un quizz au pub un soir, je suis rentré complètement saoul dans mon studio et j'ai enregistré les paroles… C'est l'histoire d'une fille qui veut partir en vacances avec son copain, mais qui choisit méticuleusement la destination car elle est très jalouse. Lui, veut partir en vacances mais à condition qu'elle ne l'étouffe pas ». Ceci dit « Nights Out » ne parle pas que de divorce et de coeur brisé. A thing for me, un titre ajouté au dernier moment sur l'album, met en valeur les bienfaits d'être séparé de la fille de ses rêves. « Je voulais parler de cette situation que l'on vit souvent lorsque l'on rencontre une fille dans une soirée…on est triste à la fin de la soirée quand elle doit rentrer mais la fille précise qu'on se reverra la semaine d'après et que ça ne sert à rien de s'inquiéter qu'on a tout le temps pour se revoir…les saxes à la fin sont clairement inspirés par Roxy Music ».

« Nights Out », est un album pop résolument actuel et éclatant, fruit des dix années d'expérimentations d'un gamin du Devon qui s'amuse, mélange, prend son temps et se fait plaisir. Joseph a bien conscience que ce disque peut constituer une étape pour entrer dans la cour des grands.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !