Connectez-vous

Scène française

Debout sur le Zinc La fuite en avant

Le nouvel album de Debout sur le Zinc La fuite en avant

Publié

le

Debout sur le Zinc <i>La fuite en avant</i> 6

Le monde est devenu fou. Il suffit de suivre les informations pour s'en convaincre. « La fuite en avant » est fortement conseillée comme le chante Debout sur le Zinc dans ce sixième album.

L'idée d'un groupe festif serait trop caricaturale et limitée pour Debout sur le Zinc. Il suffit de partir en errance au fil des chansons de ce nouvel opus pour se convaincre qu'il y a au-delà des apparences, cette petite blessure à ciel ouvert, une faille de l'enfance qui reste pudique mais à fleur de peau. L'abandon et les femmes sont omniprésents tout au long de ces douze chansons.

Sous ses airs de ritournelle, Avance sans moi évoque l'absence, les sentiments de l'abandon, la déchirure. Belle parmi les belles est une poésie candide aux émotions slaves qui surfe sur une portée disparue grâce à la voix troublante de sensibilité de Simon. Le paso doble lové à la Calexico de Comme un frisson aborde le rapport à l'autre, les relations, la communication, les mots qu'on aurait dû dire ou ne pas dire, et la question essentielle : « Suis-je un homme bien ? » ; cette chanson aborde la vie et donc la mort. Les Debout sur le Zinc prennent enfin le recul et se posent en hommes matures. Indécis est une petite balade sautillante sur l'éternelle indécision des sentiments. L'Équilibriste est une métaphore sur le chemin de la vie. La pop efficace de Oublie-moi évoque une petite mort annoncée. Sur le fil met le doigt sur la différence, la sensation de n'être jamais dans le bon avion : « La vie c'est de la bricole / deux, trois bouts de ficelle / un élastique et on décolle / alors visons le ciel« . Dans La vie à deux, il n'existe sur terre que deux espèces : les hommes et les femmes. Tellement différents et tellement en manque de l'autre, comment faire pour cohabiter dans un même cœur ? J'ai déjà donné est un imparable petit bijou de la carrure des Mots d'amour, l'un des chefs-d'œuvre du groupe. Enfin, Plan-plan, où la lassitude du quotidien, l'ennui, la peur de l'autre conduisent à ce sentiment d'être toujours à côté de sa vie comme dans « La fuite en avant », petite définition d'une manière assez répandue de se protéger du quotidien…

« La fuite en avant » est un instantané de ce que vivent les humains de la planète Debout sur le Zinc. Des hommes remplis d'émotions, de doute, qui regardent le monde dans lequel ils vivent, en toute humilité, avec maturité. Un album qui s'écoute comme on lit un livre. Il faut savoir tourner la page en arrière pour mieux comprendre et revenir à l'essentiel : un peu de tendresse dans ce monde de brutes, ça n'a rien d'insultant de nos jours. (Pour télécharger les albums de Debout sur le Zinc, cliquez ici !)
Label : DSLZ / MUSICAST
Date de sortie : 3 octobre 2011

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !