Connectez-vous

Scène française

Arielle Dombasle se lance dans le rockabilly

Le French Kiss d'Arielle Dombasle

Publié

le

Arielle Dombasle se lance dans le rockabilly 5

Véritable artiste aux multiples facettes, Arielle Dombasle n’en finit pas de nous surprendre ! Son nouvel album « French Kiss », enregistré avec le groupe suisse The Hillbilly Moon Explosion remet au goût du jour le rockabilly culte des années 50. Préparez-vous à savourer un cocktail de sonorités pop-rock à l’américaine dès le 2 octobre prochain !

S’il est une artiste en France capable de ménager ses effets comme personne, c’est bien Arielle Dombasle, extraordinaire icône glamour aux multiples facettes. Actrice, comédienne, chanteuse, mais aussi danseuse et metteur en scène, elle revient en mode rock’n’roll avec « French Kiss », un nouvel opus concocté avec The Hillbilly Moon Explosion.

Cette collaboration aussi électrique qu’inattendue avec le quatuor anglo-helvétique, dont une demi-douzaine d’albums témoigne de la fascination pour le rock américain des fifties, montre à quel point la chanteuse née dans le Connecticut entretient une vraie passion pour la musique de ces années-là. Jazz, blues, rythm’n’blues, western-country, doo-wop et bien sûr rockabilly ont marqué son adolescence, sans jamais vraiment la quitter, ravivant dès lors des souvenirs.

Enregistré à l’automne dernier dans différents studios parisiens pour leurs sonorités vintage, le disque fait l’effet d’une bombe, fragmentée en une douzaine de titres plus irrésistibles les uns que les autres. Non sans rappeler qu’Arielle Dombasle s’est déjà essayée par le passé à des reprises de Billie Holiday ou Judy Garland, sa voix prend en anglais une saveur particulière, d’autant plus qu’elle multiplie les variations de styles au fil des orchestrations proposées par le quatuor. On l’entend espiègle dans le formidable doo-wop Johnny Are You Gay  que Emanuela Hutter partage cette fois en duo avec elle dans une version plus joyeuse et glamour. Chacun de leur timbre vocal se complète à merveille, notamment sur Long Way Down, dans lequel les accents juvéniles de la chanteuse suisse répondent à la voix claire et pure de la diva française, comme si Julia Stone chantait avec Rosemarie Stanley de Moriarty. Il en va de même sur la ballade mid-tempo I’m Gonna Dry My Eyes, ainsi que sur Walk Italian dont le rythme ska est sublimé par de splendides arrangements de saxophones à retrouver sur le steady rock Drive This Truck, auquel Arielle Dombasle donne un sens presque lyrique. Parmi les cuivres invités, ce sont aussi des trompettes mariachis qui embarquent West Bound en virée dans le désert à la frontière mexicaine, tout comme la nouvelle version de Chick Habit, plus chaleureuse entre les voix des deux chanteuses.

L’album « French Kiss » nous plonge dans une ambiance country-western, à la fois sombre et lumineuse, ou le rockabilly ne meurt jamais !

LES ALBUMS D’ARIELLE DOMBASLE SONT DISPONIBLES ICI

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !