Connectez-vous

pop-rock

Le Caribana Festival 2010 c’est fini !

Fin de l'édition 2010 du Caribana Festival

Publié

le

Le Caribana Festival 2010 c'est fini ! 5

Une première pour le Caribana Festival : trois soirées affichaient complet avant même le début de la manifestation ! Ce qui laissait présager du meilleur pour la suite, comme les 32’800 festivaliers (23’600 entrées payantes) qui ont assisté à la trentaine de concerts quatre jours durant.

Parmi les nouveautés apportées cette année, les écrans géants disséminés dans le site ont rencontré un écho très positif auprès du public. Cette plus-value, qui permettait aux festivaliers de voir les expressions des artistes et tous les détails que l’on ne voit pas forcément à l’œil nu, a été très appréciée.

Misant avant tout sur le confort des festivaliers, les organisateurs avaient également vu juste en mettant un plus grand nombre de places assises à disposition pour manger et se retrouver entre amis. Une vraie nécessité pour que le Caribana Festival conserve son ambiance conviviale et chaleureuse.

La nouvelle scène sur pilotis, la scène de La Plage, a sans doute été victime de son succès puisqu’à chaque concert, l’affluence était très élevée. « Elle a sans doute marché trop bien », relevait Tony Lerch, le patron du Caribana Festival. « Mais nous voulions une scène intimiste, petite. Nous allons certainement la rehausser à l’avenir. Tous les artistes qui s’y sont produits étaient emballés de jouer sur l’eau ! »

D’un point de vue artistique, les performances de One Republic et de Thirty Seconds to Mars, le jeudi soir, sont à relever. Il est tellement rare de voir un artiste fendre la foule pendant son concert, comme l’a fait Jared Leto, le charismatique chanteur de Thirty Seconds to Mars. Cette proximité, seul le Caribana Festival peut l’offrir à son public. Comme ce n’est qu’ici que les festivaliers peuvent rencontrer sur le terrain des artistes, trop contents de se mêler à la foule après leur concert, à l’image de One Republic.

Le concert de Faithless, du vendredi soir, venu avec son propre light show et ses propres images électroniques, était tout simplement hallucinant. Techniquement, c’était un sacré challenge, que l’équipe de production du Caribana Festival a su gérer de mains de maître. «Cela a demandé à nos bénévoles de travailler la nuit, explique Tony Lerch admiratif. Ils ont fait un travail énorme. Je ne pourrai jamais assez les remercier.» Sans oublier la cerise sur le gâteau d’anniversaire des 20 ans du festival le samedi soir : les Britanniques de Madness, qui non seulement ont fait un show détonant sur la Grande Scène, mais se sont montrés très heureux d’être au Caribana !

Enfin, l’aspect météo a également été un plus dans cette 20e édition du Caribana Festival. Même si la pluie s’est invitée le vendredi soir, elle a permis de nettoyer le terrain, rendant les conditions de travail carrément idéales !

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !