Connectez-vous

pop-rock

Succès incontestable du Caprices Festival 2011

L'édition 2011 du Caprices Festival s'offre un Grand Cru

Publié

le

2011 a été très certainement la plus belle que le Caprices Festival ait connu. Tant au niveau de l'affluence que de la qualité des prestations des artistes, cette édition fut riche en émotion. Plus de 32'000 festivaliers ont foulé le sol de Crans-Montana, avec en prime des températures estivales qui ont offert des airs d'été au festival.

caprices-crans-montana-2011.jpgCette année on retiendra la prestation incroyable de la tête brûlée de la scène belge, Arno, qui avec sa voix à la Joe Cocker a galvanisé la foule présente mercredi soir avec ses titres rock, dont certains frisaient parfois l'electro. Mais notre vieux briscard a surtout offert à son public une belle réconciliation entre la chanson traditionnelle et les expressions contemporaines, puisque le bonhomme a su ravigoter le rock façon underground new yorkais des années 80 ! On se souviendra également longtemps de la soirée de jeudi grâce aux concerts de Scorpions qui a interprété ses plus grands tubes comme Still Loving You, Wind Of Change, ou bien encore Send Me An Angel sur la scène du Chapiteau, alors que Nas & Damian « Jr Gong » Marley mettaient le feu au Réservoir en offrant aux spectateurs présents une fusion parfaite du dancehall et du hip-hop ! Il est clair que cette soirée restera dans les annales du festival et certainement dans les mémoires des festivaliers. La soirée de vendredi a aussi offert sa part d'émotion avec le concert touchant de la belle Ayo qui s'est offerte un bain de foule et un petit hommage à Michael Jackson avec la reprise de quelques uns des tubes du King of Pop, alors que samedi l'electro était à l'honneur avec la prestation déjantée et super alcoolisé de dOP, l'incroyable mélange d'electro minimal et de sonorités acoustiques de Paul Kalkbrenner et l'electro-dance de Derrick May. Une ambiance magnifique jusqu'au sommet des pistes de ski avec deux jours de Modernity@Caprices, qui furent un immense succès, en voyant se succéder la crème de l'electro comme Carl Craig, Radio Slave, Mirko Loko, Stacey Pullen en autres. La Barakazik a aussi offerte sa part de grands moments avec les concerts de Sax Machine, Tweek ou encore Keziah Jones. Enfin le Club et le Rock The Block ont su satisfaire les clubbers jusqu'au bout de la nuit !

Mais cette édition a fait aussi la part belle aux révélations scéniques avec la prestation étonnante du jeune Bastian Baker au Chapiteau mais aussi avec les quatre finalistes du New Talent Contest qui ont ouvert les soirées en beauté les quatre jours du Festival.

Plus de 32'000 personnes ont foulé pendant quatre jours le sol de Crans-Montana afin de vibrer aux rythmes des longues nuits du Festival. Les organisateurs sont plus que satisfaits de cette édition qui a dépassé leurs plus belles attentes. Un budget équilibré voire bénéficiaire qui permet de promettre une neuvième édition du Caprices Festival du 11 au 14 avril 2012 !

 

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !