Connectez-vous

pop-rock

Ellie Goulding Lights

Découvrez Lights, le premier album de Ellie Goulding

Publié

le

Avec son tout premier album baptisé « Lights », Ellie Goulding nous offre un album simple dont le contenu n'est pas évident à décrire.

ellie-goulding-lights.jpgAu premier abord, Ellie Goulding a l'air d'une jeune et brillante chanteuse-auteur-compositrice de 22 ans, les doigts sur la guitare, les pieds dans un night-club et la tête dans les étoiles. Mais peu d'auteurs-compositeurs-interprètes, jeunes ou vieux, peuvent faire le grand écart entre des titres extatiques à danser jusqu'au bout de la nuit (Starry Eyed) et des ballades folk aériennes mélancoliques (Guns and Horses), entre des textes qui parlent indirectement de coucher à droite et à gauche (Under The Sheets) et d'autres qui mettent le doigt sur la relation amour-haine que toute personne qui la quitte vit avec sa ville d'origine (Wish I Stayed). Bien peu d'artistes peuvent se permettre tout cela et nous laisser dans la bouche, à nous les auditeurs, comme un goût d'enchantement, d'intrigue et de romance, une impression d'immensité, de voyage dans l'espace et le temps. C'est de la pop, mais pas de la pop ordinaire.

Les chansons d'Ellie Goulding sont construites autour de bons gros airs entraînants qui mettent de bonne humeur, mais elles ont pourtant quelquechose d'hors-norme, un penchant obsédant pour le bizarre et les paillettes, un rendu très cinématographique. Elle mêle les émotions sincères à des ambiances très détachées, fait de sons électroniques une mélodie rêveuse et chaleureuse. Son insistance à mettre de la guitare sur toutes ses chansons, qu'il s'agisse d'une reprise acoustique (elle a joué quelques versions incroyables de Sleepyhead de Passion Pit, de Wolves de Bon Iver et de « Roscoe » de Midlake) ou d'une jolie chanson sur un amour naissant (« j'esquisse un sourire et te l'envoie/Tu as dû le rater, comme toujours ») donne à son electro-folk puissant un côté très terrien, très roots. Notons qu'elle n'a pas changé de nom, et qu'elle ne se cache pas derrière un personnage de scène. Elle est elle-même, simplement. Et en personne, Ellie est du genre direct. Un peu trop, même !

Le son d'Ellie tire aussi sa spécificité de sa voix, un instrument à la mélodie rare qui rappelle l'organe d'Elizabeth Frazer des Cocteau Twins. En bref, c'est très agréable de sentir la magie d'Ellie souffler sur vous, c'est merveilleux de se laisser ensorceler par son charme. Vraiment envoûtant ! (Pour télécharger l'album de Ellie Goulding, cliquez ici !)

Label : AZ
Date de sortie : 14 juin 2011

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !