Connectez-vous

pop-rock

Interview Lenny Kravitz

Lenny Kravitz en interview sur Zikeo.com

Publié

le

Interview Lenny Kravitz 5

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, « Black And White America », Lenny Kravitz s’est confié à Zikeo.net et nous a bien évidemment parlé de sa nouvelle aventure discographique.

Ton nouvel album « Black And White America » a l’air d’être imprégné de l’âme des endroits où il a été conçu ?
Il est indéniable que mon environnement influe énormément sur le processus créatif !

Pour la conception de ton album tu t’es beaucoup inspiré du lieu où est situé ta maison au Bahamas, terre natale de la famille de ta mère ?
Effectivement ! C’est un endroit isolé tellement magnifique, où je mène une existence vraiment simple mais fabuleuse. On mange dehors dans le jardin au bord de l’eau, pas besoin de chaussures, ni de clés, tout le monde se connait et se salue en se croisant.

On a l’impression que là-bas tu t’es mis à envisager ta musique d’une manière différente ?

J’ai beaucoup rêvé de cette musique, endormi sur mon chariot sur la plage. D’ailleurs un matin, au réveil j’ai filé tout droit en direction du studio où Life Ain’t Ever Been Better Than It Is Now, m’est venu naturellement. Sur la ballade au piano de Dream, je chante : « no one can take the dream from your heart » (nul ne peut t’ôter le rêve que tu as dans ton cœur).

Pour Boongie Drop tu as été une fois de plus inspiré par cet endroit ? D’ailleurs aux Bahamas « Boongie » signifie « Cul » non ?
Un peu plus bas dans la rue où je vis, il y a un endroit où l’on peut acheter des trucs à manger et le soir il y a un DJ qui passe. J aimais bien trainer là et regarder les femmes danser. Elles sont pour la plupart toute en rondeur et très fières de leurs formes. Elles portent des shorts super courts de couleurs vives et c’est vraiment réconfortant de voir qu’elles ne sont pas victimes des stéréotypes de la beauté véhiculés par les médias.

« Black And White America » a ensuite pris une autre tournure lorsque tu es parti à Paris ?

Après avoir vécu retiré pendant si longtemps, c’était vraiment intéressant pour moi d’écouter ma musique tout en conduisant dans la vile. Le fait de l’entendre dans un environnement urbain a changé mon regard. Du coup je me suis attelé au mix et j’ai ajouté pas mal d’overdubs au synthétiseur. C’est également là que j’ai écris une chanson vraiment sensuelle et très minimaliste intitulé Liquid Jesus qui apporte un feeling plus élégant et sophistiqué.

La plupart des chansons de ton album semblent sorties d’une autre époque !

L’essentiel de cet album semble être influencé par la musique que j’écoutais lorsque j’étais au collège et au lycée. De la soul, du R&B, des groupes comme Earth, Wind and Fire, les productions de Quincy Jones comme les Brothers Johnson. Ce sont ces disques là qui m’ont énormément appris sur la production et les arrangements.

Pourtant c’est en réaction à un documentaire sur le racisme aux Etats-Unis que tu as écris « Black And White America » ?
Dans cet album je fais référence à l’histoire de ma famille, a ce qu’ont vécues mes parents dans les années 60 en tant que couple mixte. Les gens hurlaient des obscénités et leur crachaient dessus, et cela se passait à New York, pas dans le Sud. C’est donc un disque qui parle de moi personnellement et de la réalité sur les races dans ce pays. Nous commençons peut-être à avancer, mais il y a encore plein de gens qui n’ont pas l’intention de remettre en cause leurs vieilles idées.

Comment définirais tu « Black And White America » ?

Cet album est une célébration, et cela se sent dès qu’on l’écoute, c’est un disque qui met de bonne humeur.

C’est important pour toi d’être optimiste et de bonne humeur ?
Le monde est plein de défis ! Quand on est dans le chaos et que l’on parvient à trouver la paix intérieure, on est dans une dynamique intéressante. J’ai choisi de rester optimiste, même face à certaines forces négatives et destructrices.

Tu vas très procahainement interpréter les titres de ton nouvel album sur scène avec quelques dates en première partie de U2, avant d’enchaîner sur une longue tournée, comment appréhende tu tes concerts à venir ?

Ça va vraiment être éclatant de jouer cette nouvelle musique ! J’ai un groupe fantastique, avec une section de cuivres complète et des chanteurs. Ça va faire mal !

Pense tu que « Black And White America » est ton meilleur album ?
Je crois que c’est mon meilleur disque à ce jour. C’est un juste équilibre entre où j’ai été, où je suis et où je vais.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !