Connectez-vous

pop-rock

La Paléo 2017 a tiré sa révérence

Clape de fin sur le Paléo 2017

Publié

le

Après cinq jours de fête et de concerts mémorables, le 42e Paléo Festival Nyon a donc tiré sa révérence. Pour la 19e année consécutive, cette édition s'est jouée à guichets fermés, avec un total de 230'000 spectateurs.

paleo-festival-2017-affiche.jpgLa Plaine de l'Asse, magnifiquement décorée, s'est faite l'écrin d'inoubliables concerts. Marquée par les prestations mémorables de Midnight Oil, Arcade Fire ou des Red Hot Chili Peppers, qui se sont avérées à la hauteur des attentes d'un public venu en masse les acclamer devant la Grande Scène, cette 42e édition s'achève dans une ambiance solaire et lumineuse.

La générosité de Julien Doré tout comme l'authenticité de Vianney et de Tryo ont su toucher les festivaliers en plein cœur. Dans le registre des révélations, la sensualité brûlante de Lola Marsh, la soul fiévreuse de Jalen'Gonda ou l'électro disco-funk de Parcels ont fait groover la plaine, tandis que Jupiter & Okwess et Fishbach ont subjugué l'auditoire du Détour. Du côté des Suisses, les univers hétéroclites de l'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp XXL, Fai Baba et Alice Roosevelt ont remporté tous les suffrages.

L'électro a encore une fois trouvé son public avec les sons délicats et contemplatifs de Petit Biscuit ou le show spectaculaire de Justice, tandis que le hip-hop s'est également imposé avec les rappeurs américains Macklemore & Ryan Lewis, le flow allègre de Black M ou l'afrotrap tranchante de MHD.

Le Dôme a quant à lui été renversé par le ska-punk agité de Panteón Rococó ou le reggae engagé de Jah9, alors que la scène de l'Escale a présenté chaque soir sets acoustiques et spectacles au centre d'un Village enluminé des couleurs de l'Amérique centrale. En 2018, le Village du Monde explorera les richesses de l'Europe du Sud.

La Ruche et Mieli-mélo, qui fêtaient tous deux leur 10e anniversaire, ont enchanté les amateurs d'arts du cirque et de la rue et le jeune public. La Pl'Asse a transformé l'essai avec sa décoration et ses animations délicieusement rétro. Aux Quartier des Alpes, le public a pu apprécier les sculptures féériques de Monic la Mouche ou l'impressionnante installation Smooth Volcano de la HES-SO offrant une vue imprenable sur le Festival.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !