Connectez-vous

pop-rock

Discographie Michael Jackson

Discographie Michael Jackson

Publié

le

Discographie Michael Jackson 5

Après le succès extraordinaire des Jackson five au début des 70's, Michael Jackson imite Donny, le leader du groupe, les Osmonds, entamant une carrière parallèle en solo en 1972, soutenu par Diana Ross et influencé par Stevie Wonder. Le premier tube un de sa carrière, 'Ben » (de l'ablum du même nom) est une ode à un rat domestique ! Michael enregistre avec le grand Quincy Jones, qui remplace d'une certaine manière Joe, le père abusif. Il publie Off The Wall en 1979, un disque majeur qui jette des ponts entre la disco, la pop, le funk et la soul. En 1983, l'album Thriller qui est toujours l'album le plus vendu de tous les temps d'après le Guinness book des records avec des ventes estimées entre 55 et 104 millions d'exemplaires ! Ses clips sont incroyables pour l'époque (il est le premier artiste noir dont les vidéos sont diffusées sur MTV), contribuent au succès immense du disque. Il multiplie par ailleurs les duos, avec Paul McCartney ou Mick Jagger. Il devient ensuite mauvais garçon avec Bad (réalisé par Martin Scorsese). L'album Dangerous sorti en 91 marque le début de la collaboration avec Teddy Rilley, le son est plus contemporain, reflet d'interactions avec le hip hop ou les musiques électroniques. il se produit aux British Awards en 1997, vêtu d'une tunique immaculée et christique, entourée d'un rabbin et d'une chorale d'enfants, ce qui rappelle inévitablement la chorale familiale de son enfance, sublimée tout au long de sa carrière que sa vie privée tumultueuse rattrape inexorablement. Son dernier album, Invincible, parait en 2001. Michael Jackson vient de nous quitter à l'âge de 50 ans.

La Discographie de Michael Jackson
Got to Be There Got to Be There : 1972
Got to Be There est le premier album solo de Michael Jackson, paru en 1972, sous le label Motown. Surfant sur la vague du succès des Jackson 5, l'album produisit 4 singles à succès : Got to be There tout d'abord, qui sortit en 1971 précédant ainsi la sortie du disque de plusieurs mois. Rockin' Robin, la reprise d'une chanson de Bobby Day et I Wanna be Where You are accompagnèrent également la promotion du disque pendant sa sortie. Le titre Ain't no Sunshine fut commercialisé dans des pays où la version de Bill Withers n'était pas sortie, comme l'Angleterre. L'album se vendit à plus de quatre millions d'exemplaires dans le monde, et avec cet album Michael Jackson fut le premier artiste chez Motown à avoir enregistré un album solo sans avoir quitté son groupe d'origine, The Jackson 5.
 Discographie Michael Jackson 6 1972 : Ben : 1972
Ben est le nom du deuxième album du chanteur Michael Jackson, sorti en 1972 sous le label Motown. « Ben », le premier et seul single issu de cet opus, deviendra le premier n°1 de Michael Jackson, alors âgé de 14 ans.
La chanson-titre est issue de Ben (1972), un film d'horreur de Phil Karlson.
 music and me 1973 : Music and Me
Music and Me est le 3eme album solo de Michael, sorti en avril 1973. Il succède à Got to be there et Ben. Cet opus reprend des titres des deux précédents tels que: Rockin' Robin, Ain't no sunchine, Shoo be doo be doo da day et bien d'autrtes.
 forever michael 1975 : Forever, Michael
Forever Michael est le 4eme album en solo de Michael, sorti en 1975. C'est son dernier album solo officiel enregistré sous le label Motown.
Discographie Michael Jackson 7 1979 : Off the Wall

Off The Wall, le cinquième album solo de Michael Jackson, produit par Quincy Jones. Michaelse détache de l’univers familial pour prendre son envol. Il prend contact avec Quincy Jones qui sera son intermédiaire et son soutien de poids pour le faire signer sur le label Epic qui n'était pas emballé par le projet. Quincy Jones dira plus tard « J'ai dit à Michael: Ne t'inquiète pas, j'adore quand on me sous-estime : c'est là que je suis le meilleur. Et finalement cela s'est révélé être vrai Sorti une semaine avant le 21e anniversaire de Michael, Off The Wall est le 1er album solo de Michael Jackson en tant qu’adulte, son 1er chez le label Epic, et sa 1re collaboration avec le légendaire producteur Quincy Jones.

 thriller 1982 : Thriller

Thriller est un album du chanteur Michael Jackson, produit par Quincy Jones et sorti en 1982. C'est aussi le titre d'une piste de l'album, « Thriller, » signée par Rod Temperton qui a donné lieu à un très long clip vidéo de 14 minutes. Thriller est toujours l'album le plus vendu de tous les temps d'après le Livre Guinness des records avec des ventes estimées entre 55 et 104 millions de copies[1]. Pour la première fois dans l'histoire de la musique, 7 chansons sur 9 sortent en 45 tours (single). L'album Thriller est resté 37 semaines (non-consécutives) au sommet du Top 200 album des États-Unis. Aucun album n'a à ce jour battu ce record. Véritable phénomène, Thriller a marqué bien au delà des années 1980 et reste une source d'inspiration pour de nombreux artistes.

 bad  1987 : Bad

Bad est le 7e album de Michael Jackson et son 3e album solo chez Epic/Sony.
Il reste l'un des albums les plus vendus de l'histoire (plus de 30 millions d'exemplaires) et celui qui contient le plus de singles n°1.
Il a été classé 43e meilleur album de tous les temps par MTV/VH1 en 2009. Bad est également le titre d'un single de Michael Jackson dont le clip a été réalisé par Martin Scorsese.

 dangerours 1991 : Dangerous

Dangerous est le nom d'un album de Michael Jackson sorti le 21 novembre 1991. Dangerous marque le début de la collaboration avec Teddy Riley. Ce producteur est le fondateur du R&B moderne, mélangeant hip-hop et new-jack. Ainsi, Dangerous est un opus résolument différent des précédents. À ce jour, plus de 32 millions d'exemplaires ont été vendus.Teddy Riley incorpora beaucoup de ces collaborateurs dans le projet de Dangerous comme Bernard Belle dans la composition de « Remember the Time », « Why You Wanna Trip on Me » et la démo « If You don't Love Me », Wayne Cobham pour la programmation, Aqil Davidson pour les paroles du rap de « She Drives Me Wild », Wreckx-N-Effect qui effectue le rap sur ce même morceau.

HIStory - Past, Present, and Future: Book 1 1995 : HIStory – Past, Present, and Future: Book 1

HIStory: Past, Present and Future – Book I est un double album de Michael Jackson sorti le 20 juin 1995 sur le label Epic Records, division de Sony Music. Le concept de l'album s'appuie sur le jeu de mot 'his story' faisant allusion à la partie best-of de 15 titres sur le premier cd (History begins) et « History », titre figurant sur le second CD, contenant lui 15 titres nouveaux ou jamais sortis auparavant (History continues). L'album a été nominé pour plusieurs Grammy Awards en 1996 dont l'album de l'année et « meilleur clip vidéo », qu'il gagnera avec le clip de Scream. Depuis sa sortie en 1995, HIStory : Past, Present and Future – s'est vendu à plus de 21 millions de copies à travers le monde (en incluant la réédition du premier disque en 2001) et 38 millions en comptant chaque CD comme commercialisé séparément.

 Blood on the Dance Floor 1997 : Blood on the Dance Floor

Blood on the Dance Floor – HIStory in the Mix est un album de remixes du chanteur Michael Jackson. Le chanteur n’était pas très emballé par ce disque, composé essentiellement de remixes (8 sur les 13 titres) tirés de HIStory et comprend 5 titres inédits, et aurait préféré sortir un CD 5 titres plutôt qu’un album. C’est sa maison de disque Epic qui a insisté pour sortir un album. Blood on the dance floor – HIStory in the Mix est sorti dans le cadre de la promotion de l'album HIStory. Ghosts et Is It Scary sont très semblables par les bruitages et les paroles. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si l’on retrouve principalement ces 2 chansons sur le moyen-métrage Ghosts, d’une durée de 35 mn. Ces 2 titres évoquent les phénomènes surnaturels. Ils commencent d'ailleurs par les mêmes paroles, et développent le même thème : Michael utilise les fantômes comme métaphores pour dénoncer la traque des médias à son égard.

Invincible 2001 : Invincible

Invincible est un album du chanteur Michael Jackson, sorti le 30 octobre 2001 et dernier album studio de l'artiste.

Pour cet opus, Michael Jackson a enregistré plus de 70 chansons. Sur 70 titres potentiels, Michael en a retenu 16. Sur ces 16, 6 titres reviennent à Rodney Jerkins, producteur entre autres de Jennifer Lopez et des Destiny's Child. Autre signature de renom, R. Kelly, qui a composé Cry. En s’entourant de ceux qui fabriquent les tubes aux États-Unis, Michael Jackson a réalisé un album aux sonorités actuelles, donc efficace. Au total, l'album se vend à 2,5 millions d'exemplaires aux États-Unis et 7,5 millions dans le monde.

   

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !