Connectez-vous

rap-rnb

Interview Usher

Usher en interview

Publié

le

Interview Usher 7

A l'occasion de la sortie le 11 juin dernier du nouvel album d'Usher baptisé « Looking 4 Myself », Zikeo.net vous propose de découvrir une interview où l'artiste nous dévoile un peu plus son univers.

usher-itw-1.jpgQuelles ont été vos sources d'inspiration pour ce nouvel album ?
Pour ce nouvel album, mes sources d'inspiration ont été différentes ! Habituellement, je puise dans mon histoire personnelle et des vieilles chansons, mais cette fois-ci ce qui m'a motivé c'est plutôt ce que j'ai entendu au festival de Coachella ou à Ibiza. J'ai pas mal voyagé, j'ai tourné dans presque tous les continents. J'arrive à un moment de ma carrière où je me sens particulièrement disposé à explorer de nouveaux horizons.

Pour un artiste comme vous c'est un pari risqué ?
J'ai compris que pour être libre sur le plan créatif, il fallait savoir prendre des risques. A un moment donné on peut bien entendu se demander si le public va être prêt à accepter une telle évolution. Mais j'ai écouté ce que disaient des artistes comme les Beatles, Prince et Marvin Gaye à ces périodes charnières où ils s'exprimaient en toute sincérité, et j'ai pris cette liberté d'être le plus créatif possible.

Vu l'accueil qui a été réservé au premier single, le lancinant Climax, il semblerait que le public se soit habitué à cette évolution ?
Je n'ai jamais été du genre à me répéter, néanmoins je veux que le public retrouve toujours l'essence du Usher qu'il apprécie. Je crois que les gens comprennent que j'ai roulé ma bosse et que j'évolue sans cesse, mais aussi, que je suis resté fidèle à moi-même et que je chante avec tout mon cœur et toute mon âme.

« Looking 4 Myself » est donc le reflet de toutes ces expériences, à commencer par la chanson qui a donné son titre à l'album où vous évoquez la quête de l'épanouissement personnel ?
On est constamment à la recherche de cet objectif, que l'on ne va jamais atteindre. C'est une façon de mettre son âme à nu, de se débarrasser d'une peau dont on n'aurait plus besoin… difficile en effet d'avancer si on continue à regarder en arrière.

Le titre Sins of My Father est peut-être encore plus impressionnant puisqu'il évoque les conséquences du passé sur le futur ?
Le titre de ce morceau évoque l'Ancien Testament, ou bien la politique, mais il s'agit en fait des répercussions dans la société des libertés prises, un peu comme une peine infligée pour un crime que l'on n'aurait pas commis.

Cette chanson évoque aussi une partsombre de votre enfance ?

Effectivement ! J'évoque aussi une époque de ma vie dont je n'ai jamais parlé, mon enfance avec un père qui brillait par son absence, un passé qui peut avoir des conséquences dans ma vie de père et d'époux. J'ai pensé que ce serait intéressant d'en parler.

C'est une manière de vous dévoiler un peu plus à votre public comme dans le titre Lemme See ?
En effet ! Dans Lemme See je reviens un peu en arrière. La présence de Rick Ross sur ce morceau c'est le petit plus qui le rend exceptionnel, puisqu'il fait l'unanimité dans les quartiers, mais aussi dans le monde. Dans ce morceau je retombe un peu en enfance et je me dévoile !

usher-itw-2.jpgChaque chanson dégage des ambiances différentes, ainsi Can't Stop Won't Stop ou bien encore Scream sont des titres moins sombres mais résolument festifs et fédérateurs, pourquoi ?
En effet, ils ont été conçus pour faire la fête, et combler le fossé entre un public urbain et un autre pus international sans couleur, ni genre.

Pour l'entraînant Show Me, vous avez trouvez l'inspiration d'une manière totalement imprévisible il me semble ?

En lisant 'Going on a Bear Hunt' (un classique de la littérature enfantine) à mes garçons, je suis tombé sur une phrase disant : « Impossible de l'éviter, de la contourner, on est obligé de la traverser« . Cela m'a fait penser à la vie et ses obstacles. J'avais justement interprété Stand By Me lors d'une émission spéciale consacrée aux artistes nommés aux Grammy et cela m'a donné envie de me lancer dans un morceau entrainant dans ce genre.

Au final « Looking 4 Myself » constitue une nouvelle étape dans votre évolution qui correspond à un moment donné de votre vie ?
Quand on est un jeune artiste, on vit souvent par procuration, ensuite on a l'occasion de vivre nos propres expériences. Les plus jeunes artistes se concentrent parfois sur une seule chose, comme Picasso pendant sa période bleue. Mais en mûrissant on apprend à mieux se connaître et à savoir ce qui nous correspond. Cet album n'est donc pas monochrome ! Certaines chansons ont été conçues dans le but d'exprimer certaines choses, des ambiances et des émotions différentes. Et en tant qu'artiste, cela m'a amené à donner le meilleur de moi-même.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !