Connectez-vous

rap-rnb

Un album inédit de Cesaria Evora pour 2013

Mãe Carinhosa, l'album inédit de Cesaria Evora

Publié

le

Un album inédit de Cesaria Evora pour 2013 5

Un an après la mort de Cesaria Evora, Sony Music sort « Mãe Carinhosa », un album composé de 13 inédits de la chanteuse de morna, une musique identitaire du Cap-Vert.

A partir de 1995 lorsque Cesaria Evora était en studio, son producteur José da Silva avait pris l’habitude de lui faire enregistrer plus de titres que nécessaire à la confection d’un disque. Cela permettait ensuite de sélectionner les titres qui s’assemblaient le mieux ensemble, pour faire un album homogène agréable à écouter du début à la fin ; l’une des raisons du succès commercial de Cesaria. Il arrivait également parfois que des titres étaient inachevés pour des raisons techniques, ou par la volonté de Cesaria.

Un an après la disparition de l’artiste le 17 décembre 2011 à Mindelo, c’est cette matière qui a été utilisée pour présenter un album de 13 inédits qui s’ouvre sur la magnifique Morna Sentimento, dans sa première version, non publiée, enregistrée en 2003; un titre que Cesaria réenregistrera plus tard en 2009, avec une voix plus grave, pour son dernier album « Nha Sentimento ».

Intitulé « Mãe Carinhosa » (Mère tendresse), ce « nouvel » album convoque tous les auteurs fétiche de la Diva : Teofilo Chantre bien sûr pour un Mãe Carinhosa flirtant entre coladera et rythmes latins, mais aussi B. Leza (pour les somptueuses mornas Dor di Sodade et Talves), Manuel de Novas, Gregorio Gonçalves et Nando da Cruz (l’auteur de Petit Pays) pour le rutilant Tchon de França (Terre de France), et Esperança avec Manu Dibango au marimba. L’album contient également un boléro chanté espagnol, Dos Palavras, qui a été créé au Mexique en 1962 par Los Bribones (Les Coquins) et que Cesaria avait inscrite à son répertoire pour faire plaisir aux équipages espagnols qui faisaient escale dans la baie de Mindelo, à l’époque où elle chantait encore dans les bars de son île. Pour télécharger les albums de Cesaria Evora, rendez-vous sur iTunes et Amazon !

« Mãe Carinhosa » recouvre une période qui va des sessions enregistrements pour l’album Cabo Verde en 1997 (Quem tem Ódio, chanson de carnaval écrite par Frank Cavaquinho) jusqu’à celles de Rogamar en 2005 avec un standard chanté par de nombreux chanteurs capverdiens avant Cesaria, Cme Catchorr, écrit par Manuel de Novas.

Comme toujours magnifiquement accompagnée par ses musiciens, la voix de Cesaria nous emporte une nouvelle fois dans un voyage nostalgique, comme si elle était encore parmi nous.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !