Connectez-vous

sport

Cristiano Ronaldo aurait bien acheté le silence de celle qui l’accuse de viol

Accusé de viol, de nouveaux éléments mettent à mal la ligne de défense de Cristiano Ronaldo.

Publié

le

De nouveaux éléments compromettent la ligne de défense de Cristiano Ronaldo dans l'affaire de viol qui l'oppose à une jeune américaine

Actuellement accusé de viol, le footballeur portugais a jusqu’ici toujours nié les accusations à son encontre, les qualifiants de « Fake News ». Cependant, ce lundi 8 octobre, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel a publié des documents qui mettent à mal la version de Cristiano Ronaldo.

Le nouveau titulaire de la Juventus de Turin est accusé depuis la fin septembre de viol par l’américaine Kathryn Mayorga. Des révélations qui ont fait l’effet d’une bombe, d’autant que l’affaire Cristiano Ronaldo connaît depuis quelques jours de nouveaux rebondissements.

En effet, selon plusieurs éléments compromettants publiés par Der Spiegel, CR7 aurait bel et bien acheté le silence de la jeune femme afin d’éviter toutes poursuites judiciaires.

Un document signé par le footballeur lui-même, et Kathryn Mayorga, semble bien confirmer la thèse selon laquelle Ronaldo aurait bien acheté le silence de cette dernière en juin 2010. Un silence qui lui a quand même coûté la bagatelle de 280.000 livres sterling, soit plus de 350.000 euros.

Selon le quotidien portugais Correio da Manha, il semblerait que ce soit le Real Madrid qui ai contraint le joueur de 33 ans, alors fraichement débarqué de Manchester United, à payer l’américaine afin d’étouffer l’affaire et surtout préserver l’image du club espagnol.

Il semblerait également que Leslie Stovall, l’avocate de Kathryn Mayorga ait été contactée par d’autres « victimes » qui reprochent des actes similaires à CR7. L’une d’entre elles affirme même avoir également passé un accord de confidentialité avec lui.

Articles tendances