Connectez-vous

Artiste

Lara Fabian

Publié

le

Lara Fabian (de son vrai nom Lara Crokaert), née le 9 janvier 1970 à Etterbeek, en Belgique, est une chanteuse-auteur-compositeur belge francophone d'origine italienne. Elle reçut la nationalité canadienne à l'âge de 26 ans, en 1996. Elle a donc la double nationalité. Elle a vendu à ce jour près de 12 millions de disques à travers le monde.

Lara Fabian est l'enfant unique de Pierre Crokaert, flamand et de Luisa Fabiano (d'où son nom de scène « Fabian »), sicilienne. Lara fut donc d'emblée élevée dans plusieurs langues.

Le prénom Lara vient du personnage principal féminin du Docteur Jivago : c'est un prénom qui se prononce de la même façon dans toutes les langues et avec tous les accents, à l'inverse de Laura qui était le prénom que sa mère voulait initialement lui donner (Laura se prononce lâwra en italien, mais lôra en français).

Elle passe les cinq premières années de sa vie au pied du volcan Etna, à Catane, et ne revient en Belgique que par la suite, dans la banlieue de Bruxelles, à Ruisbroek.

C'est également à l'âge de cinq ans qu'elle commence à s'intéresser à la musique et à la chanson en écoutant Ève Brenner à la radio. Ses parents décident alors de l'inscrire à des cours de chant et plus tard de solfège et de pian. Le 6 décembre 1978, alors qu'elle a 6 ans, ses parents lui offrent un piano pour la Saint-Nicolas.

Lara prend alors des cours de chant, de danse, de piano, de solfège et débute son éducation musicale au Conservatoire royal de Bruxelles en 1978. Elle y étudiera le chant lyrique pendant dix ans, tout en commençant à écrire des mélodies et des textes. À cette époque, ses artistes fétiches sont Barbra Streisand (qu'elle rencontrera plus tard à New York) et Queen.

En 1986 que Lara Fabian rencontre Marc Lerchs, étudiant en journalisme, qui paie ses études en faisant du piano-bar à Bruxelles. Il lui compose huit chansons.

Quand elle gagne le concours Tremplin de la musique du Festival de Wallonie en 1986, c'est à Marc Lerchs qu'elle et son père demandent deux titres pour figurer sur le premier disque 45 tours qui sort à cette occasion. Il est décidé de placer le titre L'Aziza est en pleurs sur la face A et un second titre Il y avait sur la face B ; solo saxo de Steven Brown (Tuxedomoon). Un hommage rendu à Daniel Balavoine disparu sur le Paris-Dakar.

Profitant des entrées de Marc Lerchs à la RTBF, Lara Fabian enregistre quelques maquettes, essentiellement des compositions de Marc Lerchs, qu'elle co-signe parfois, dont les titres Ces oiseaux-là, Si demain, Nuits blanches, Lettre anonyme. Le tout est mixé à l'époque par Yvan Léonard. Grâce à Yvan Léonard, ce premier 45 tours de Lara Fabian arrive dans les mains de Claude Rappé, qui travaille à RTL Luxembourg, et qui le donne à Hubert Terheggen, producteur à RTL. Séduit, il annonce à l'issue de la soirée qu'il la prend pour représenter le Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson.

Quelques semaines avant l'Eurovision 1988, RTL organise une conférence de presse pour présenter Lara Fabian aux journalistes à la Villa Louvigny, à Luxembourg. Elle a invité Marc Lerchs qui l'accompagne pour l'interprétation d' une de ses chansons, Il y avait. Au Concours Eurovision de la chanson 1988, elle chante Croire, où elle termine quatrième. Cette quatrième place marque les vrais débuts de sa carrière.

Elle entreprend ensuite des études de droit et de criminologie infantile en Italie, mais elle arrête au bout d'un an, et rencontre Rick Allison dans un piano-bar de Bruxelles en mai 1990. Cette rencontre se révèle déterminante pour la suite de sa carrière. Ils décident de tenter leur chance au Québec.

Avant cela, le père de Lara Fabian produit et finance son premier album, « Lara Fabian ».

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances