Connectez-vous

Artiste

Norah Jones

Découvrez la biographie complète de Geetali Norah Jones-Shankar, plus connue son le nom de Norah Jones.

Publié

le

Biographie Norah Jones

Lorsqu’elle fit son apparition sur la scène musicale en 2002 avec « Come Away With Me », un « petit disque mélancolique » selon ses propres termes, Norah Jones imposa d’emblée un style inimitable en rupture totale avec la pop aux sons synthétiques qui prédominait à l’époque. Grâce à cet album, la jeune artiste remporta un succès phénoménal, opérant au passage une razzia lors de la cérémonie des Grammy Awards en 2003. Depuis lors, Norah Jones a vendu plus de 40 millions de disques dans le monde et a remporté neuf Grammys.

Ses albums « Feels Like Home » en 2004, « Not Too Late » (2007), « The Fall » (2009) et « Little Broken Hearts » en 2012 ont connu un succès critique et commercial qui ne s’est jamais démenti tout en lui laissant le temps de collaborer avec d’autres artistes, notamment dans le cadre de Little Willies et de Puss n Boots, ses deux side projects. Réunissant certaines de ses collaborations avec des artistes aussi différents que Willie Nelson, Outkast, Herbie Hancock ou les Foo Fighters, la compilation « …Featuring Norah Jones », sortie en 2010, mit quant à elle en évidence l’extraordinaire polyvalence de Norah Jones. Produit par Danger Mouse, « Little Broken Hearts » constitua pour sa part une étape fascinante au sein de l’évolution artistique d’une des singer- songwriters les plus insaisissables de sa génération.

Quand elle quitta le Texas pour rejoindre New York à l’été 1999, Norah Jones souhaitait avant tout devenir une chanteuse de jazz. Aussi ne tarda-t-elle pas à se produire dans les restaurants et les clubs de la ville pour interpréter des standards. Durant cette période, elle rencontra Jesse Harris (avec qui elle collaborerait pour son premier album et qui lui écrirait son premier succès « Don’t Know Why ») et se mit à fréquenter les singer- songwriters gravitant autour du Living Room, une salle du Lower East Side. Lorsqu’elle commença à enregistrer « Come Away With Me », sa musique avait déjà profondément évolué, se faisant plus personnelle et dépassant les frontières du jazz. Norah Jones ne se départit toutefois jamais de ses premières influences, des artistes comme Bill Evans, Miles Davis, Billie Holiday ou Nina Simone faisant à jamais partie de son panthéon personnel.

En 2014, Norah Jones se rendit à Washington afin de participer au concert « Blue Note at 75 », donné au Kennedy Center pour célébrer le 75ème anniversaire du label de légende qui l’a accueillie dès le début de sa carrière lorsqu’elle fut signée en 2000 par le regretté Bruce Lundvall. A l’occasion de cet événement réunissant certains des artistes les plus prestigieux du label comme McCoy Tyner, Lou Donaldson, Dr. Lonnie Smith ou encore Wayne Shorter, Norah Jones livra une prestation d’anthologie. Après une magnifique interprétation, seule au piano, de « The Nearness of You » de Hoagy Carmichael, elle fut rejoint sur scène par un groupe (« l’un des meilleurs avec lesquels j’ai jamais joué », dirait-elle par la suite) comprenant Wayne Shorter au saxophone, Brian Blade à la batterie, John Patitucci à la basse et Jason Moran au piano pour une version époustouflante d’« I’ve Got To See You Again », une chanson de Jesse Harris qui figurait sur « Come Away With Me ». De quoi donner des idées à la chanteuse…

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !