Connectez-vous

électro

Programme Electron Festival 2020

Découvrez le programme du festival Electron, qui se déroulera à Genève, du 23 avril au 3 mai 2020.

Publié

le

Electron Festival 2020

Afin d’apporter une bonne dose d’enthousiasme et de ferveur, le festival Electron a le plaisir de dévoiler sa programmation 2020, placée sous le signe de la musique, de la danse, de la fête et de l’expérimentation, en réaffirmant haut et fort son statut de « festival des cultures électroniques de Genève », à l’aube de son 17e anniversaire : Sam Paganini, Monika Kruse, Henrik Schwarz, Derrick Carter, Soul Clap seront les locomotives d’une affiche qui fait tout autant la part belle aux artistes montants, tels que Afrodeutsche ou Deena Abdelwahed, ainsi que Zøe, D. Tiffany ou Zenker Brothers & Skee Mask. Sans oublier les projets spéciaux, dont celui de Max Cooper@Globe de la Science et de l’Innovation, l’exposition « Interférences » et le brunch électronique, qui font d’Electron ce qu’il est : un festival audacieux, fédérateur et aventureux.

De tempérament intrépide, Electron endosse une fois encore son statut de manifestation innovante, en construisant « from the scratch » un lieu éphémère sur la Plaine de Plainpalais. Lieu de passage incontournable, lieu de rencontre de tous les citadins, ce spot accueillera une programmation XXL dès le soleil couchant, idéal pour une entrée en matière tonique et festive ! Une audace à prix gracieux qui replace le festival au centre des débats et de la vie culturelle genevoise, en lui procurant une nouvelle visibilité au cœur de la Ville.

Symbole de cette nouvelle orientation, le Treffpunkt, ainsi nommé, fera le lien entre plusieurs générations de festivaliers, entre les nouvelles orientations de la musique électronique actuelle, entre le jour et la nuit, entre les clubs et cette place emblématique de la Ville de Genève.

A l’image de l’affiche et de ce couple de festivaliers synthétisant toutes les rencontres d’Electron, et affichant fièrement à son poignet sa fidélité au festival ainsi que la longévité de celui-ci, Electron s’impose cette année comme un temps d’expérimentation, d’interaction, d’exploration et de fête.

TREFFPUNKT & CLUBS DERRICK CARTER POUR L’APÉRO, SAM PAGANINI EN PLAT DE RÉSISTANCE

Innovation de taille donc, pour Electron, qui réinvestit le cœur de Genève, en instaurant un lieu central sur la Plaine de Plainpalais : une scène à part entière, de grande envergure, fédératrice et transgénérationnelle, ouverte sur l’extérieur, avec une programmation en mode before, métissée, aventureuse et aussi imposante que l’offre nocturne, à des prix défiant toute concurrence 15.- CHF ! C’est aussi ça Electron, retrouver la manifestation là où on ne l’attend pas !

En partant ainsi à la conquête du centre-ville, Electron s’émancipe quelque peu de la formule « clubs » unique des deux dernières années pour proposer un festival en deux parties – le Treffpunkt pour entamer la soirée et les clubs pour les festivités véritablement nocturnes – et réaffirmer sa meilleure santé. Cette année, ce sont Audio, La Gravière et le Zoo, qui auront le plaisir de faire déambuler les festivaliers. Si Audio, de par son envergure, concentre une grande partie des têtes d’affiche dans son antre, avec la Techno balistique de Sam Paganini et de sa femme Zøe, celle plus proche du Hardgroove de la légende Ben Sims, avec la musique électronique métissée et jazzy d’Henrik Schwarz, figure emblématique du label Innervisions, la House matinée de Soul et de Funk du mythique duo Soul Clap, les rythmiques martiales de la reine Techno Monika Kruse ou de Coyu, incarnation du renouveau de la scène Techno espagnole, on pourra également pêcher de beaux poissons électroniques sur la scène plus bigarrée du Treffpunkt. Le lieu central sera en effet le théâtre des émancipations ethniques de Deena Abdelwahed, fer de lance de la nouvelle scène électronique maghrébine, ou de l’Electronica brillante et hybride d’Afrodeutsche. Il accueillera notamment le monument de la House de Chicago Derrick Carter, pour une mise en jambe exceptionnelle de la soirée du vendredi 1er mai.

A La Gravière, on explorera des courants emblématiques de la scène électronique underground, portés par quelques-uns de leurs plus illustres représentants. Dans la lignée de l’école berlinoise Ostgut, Roi Perez s’illustre dans des sets à l’éclectisme et à la puissance rares ; Zenker Brothers & Skee Mask s’imposent quant à eux comme les artistes incontournables de la scène Techno Breakbeat allemande ; la House brumeuse et audacieuse de la canadienne D.Tiffany révèlera le talent d’une artiste atypique et somptueuse ; enfin, la Techno Indus sera portée par le savoir-faire de Pastram ou Giant Swan. Au Zoo, on s’enfoncera encore un peu plus dans les styles de niche, qui feront cependant la tendance sur le dancefloor, avec Techno Hardcore et Goa en clôture de festival.

Symbole de cette réunification des styles, des festivaliers et des artistes, plusieurs couples de DJ genevois emblématiques prendront à tour de rôle le contrôle de l’Audio bar, en mode all night long, les deux vendredis et samedis du festival, avec LuLùxpo, Daria b2b Paulo Olarte, Marie-Avril & Muck, ainsi que les Zurichois Cio & Princess P.

Cette édition s’ouvrira également à de nouvelles collaborations avec une soirée explosive et inédite « Chez Jean-Luc », lieu de rendez-vous incontournable des noctambules, et un brunch spécial Electro, dans le nouvel espace créatif « Les 4 Coins », qui sera suivi du volet professionnel avec son lot de panels et de rencontres.

ELECTRON & SCIENCE DU CERN AU COMMUN

L’un des événements parmi les plus attendus de cette nouvelle édition sera sans aucun doute le live audio-visuel du producteur Max Cooper, également docteur en génétique et bio-informatique, le mercredi 29 avril. Conçu au départ sur une commande du prestigieux Barbican de Londres, l’album « Yearning for the Infinite » s’envisage à la fois comme une bande-son accompagnée d’une épopée visuelle et comme un live audio-visuel immersif et interactif, sur le thème de l’obsession que témoigne l’être humain envers la notion d’infini. Dans le cadre exceptionnel et extraordinaire du Globe de la Science et de l’Innovation du CERN, le live de ce sublime artiste, à la croisée de l’art et de la science, prendra une dimension toute particulière.

L’exposition de cette édition mettra en scène les créations artistiques de deux entités, Analema Group et le tandem Mika Ventura et Adrien Boulanger, dont les installations donneront à réfléchir sur la notion d’interférence, exploitant le thème de la pollution sonore pour les premiers et de la dyslexie pour les seconds. Un programme de films concocté par le festival Black Movie accompagnera ce second volet.

L’exposition « Interférences » sera ponctuée d’un workshop sur l’environnement interactif Touch Deisgner et d’une conférence, donnée par le pionnier de la musique électronique, Martyn Ware, membre fondateur du mythique groupe The Human League et spécialiste des systèmes de diffusion multicanaux.

Dans la même veine et dans l’idée toujours sous-jacente de mixer les disciplines, Electron allie une nouvelle fois art chorégraphique et nouvelles technologies en proposant la pièce « RCO – Radical Choreographic Object », créée par Sarah Fdili Alaoui et Jean-Marc Matos. Véritable exploration créatrice de nouveaux rapports triangulaires entre performeurs, public et technologie mobile, cette performance chorégraphique relationnelle se déploiera au Treffpunkt, en avant-goût des festivités musicales.

Enfin, toujours soucieux de mettre en avant les problématiques contemporaines liées aux nouvelles technologies et à la recherche, Electron proposera, en collaboration avec SUISA, une table ronde autour de l’intelligence artificielle en compagnie de chercheurs de l’EPFL et d’artistes.

Il ne nous reste dès lors qu’à vous donner rendez-vous le jeudi 23 avril pour le vernissage de l’exposition au Commun, qui marquera le coup d’envoi de cette 17ème édition.

Et pour les plus impatients, le festival part en tournée pour une série de pré-soirées qui sillonneront la Suisse en amont du festival dès le 12 mars. Electron is on !

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !