Connectez-vous

Scène française

Salomé Leclerc présente l’album « Sous Les Arbres »

Salomé Leclerc sort son premier album

Publié

le

Salomé Leclerc présente l'album « Sous Les Arbres » 5

« Sous les arbres », le tout premier album de Salomé Leclerc réalisé par Emilie Loizeau est enfin disponible dans les bacs.

Cet album, le premier de la québécoise Salomé Leclerc, est riche de quelques parallèles avantageux : sur l’échelle de la raucité, la voix feutrée de Salomé Leclerc habite les mélodies, et saisit l’auditeur. Ailleurs, on constate que la famille de Feist et Cat Power accueille un nouveau membre. La tension électrique qui impulse Ne reviens pas ne déplaira pas aux fans de PJ Harvey. Mais on convient en même temps que le contraste doux-amer qui baigne la majorité des douze chansons, cette approche d’un folk enraciné et emperlé de pop, ne le doit qu’à sa créatrice. Et que Tourne encore, chanson la plus folle du lot, sait rompre avec la mélancolie ambiante, message déraisonnable d’une chanteuse délicatement réservée.

Les chansons de cet album ont été écrites et composées dans l’intimité d’un cocon revendiqué (simplement deux textes bénéficient de la collaboration du chanteur et guitariste Philippe B.) : chanter ses propres mots, pour aller plus loin qu’avec ceux d’un autre. Tous les refrains ne parlent pas forcément d’elle, mais elle en assure la cohésion. Et c’est pour la même raison que certains titres, œuvres de jeunesse, ont été impitoyablement écartés. Encore une fois c’est souvent la scène qui influe sur le choix. Avec, pour résultat, grâce à une nature revendiquée comme plus tendue qu’ensoleillée, un journal intime enfin exposé au grand jour. Car Salomé Leclerc nous chante la relation avec l’autre, tumultueuse ou mélancolique, frustrante ou épanouie. Elle devient alors chanteuse terrestre, dotée de cette vieille âme qui lui permet d’arpenter Volcan et de musarder Dans la prairie.

Cet album nous entraîne loin, pour tout dire, grâce à cette modestie mordante, le parcours exemplaire d’une jeune femme à visage d’enfant et voix de rocaille, avec ses chansons en mineur et à gueule d’atmosphère. Chez Salomé Leclerc on y rêve, on succombe au charme indicible, au naturel désarmant, à la légèreté, aux déchirements et aux harmonies épurées. On attend avec impatience que la belle aventure se poursuive là où elle a commencé : la scène. Pour télécharger l’album « Sous Les Arbres », rendez-vous sur iTunes et Amazon !

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo.net

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !