Connect with us

pop-rock

Popa Chubby Electric Chubbyland

Electric Chubbyland

Published

on

Il a dû faire très chaud ce soir là au Corner Stage de Middletown. A quelques miles de New York, le petit club sent encore le soufre. Pupa Chubby vient de mettre en boîte son hommage à Jimi Hendrix.

th-popa-chbby-electric-chubbylandVerrouillé depuis déjà quelques années, le catalogue de Jimi Hendrix est devenu le Saint Graal de tout musicien. Les produits sont désormais estampillés par la famille du défunt guitariste, histoire de bien limiter les pertes sur bootlegs et compilations de fond de catalogue.
S'attaquer au répertoire d'Hendrix est plutôt dantesque. Les pissenlits par la racine depuis 36 ans, sa légende n'a jamais cessé de croître et d'influencer pratiquement tous les guitaristes.

Popa Chubby en fait forcément partie. Poids lourd du blues rock, l'animal en est déjà à son 25e album. Quarante-quatre balais au compteur, un physique à faire pâlir n'importe quel service d'ordre et une Fender à faire pâlir n'importe quel collectionneur.

Pour se poser en maître suprême du riff ultime, Chubby se fait plaisir en reprenant son idole. La chose n'avait jamais été faite officiellement de la sorte, le projet est ambitieux et le privilège d'une terrible rareté.

C'est donc un triple album que le guitariste new-yorkais nous livre ici! Trois galettes remplies jusqu'au bec, à commencer par une captation live les 10 et 11 février dernier à Middletown. Le concert tient sur deux CD et empile 14 titres du Voodoo Child. La formule du power trio fait alors des merveilles et la proximité du public donne un cachet presque intimiste à la performance.

Le troisième CD nous ramène au Serpentine Studio, à New York, où Chubby finit d'assouvir son hommage. Huit titres supplémentaire, toujours piochés dans les partitions d'Hendrix avec même quelques raretés à la clef.

Ne cherchez pas une relecture de grands classiques. Popa Chubby est avant tout respectueux du trésor qu'on lui a mis entre ses six cordes. Les versions sont très proches de celles d'origines, le style Popa demeure, la voix bien sûr, le jeu de guitare aussi, mais le Maître supervise le tout, perché quelque part au-dessus des nuages.


DixieFrog/Harmonia Mundi, sortie le 9 novembre 2006.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter

Trending

Copyright © 2017 Zikeo Music powered by Zikeo.net