Connectez-vous

pop-rock

The Rifles The great escape

The Rifles Nouvel album The great Escape

Publié

le

The Rifles <i>The great escape</i> 5

The Rifles sont apparuent sur la scène musicale il y a environs deux ans, lançant le boulet de canon intitulé « No love Lost » , un premier album indéniablement rebelle à l'image des espoirs de la working class hero des banlieusards londoniens. Etrangement les médias ignorent le quartet, alors le groupe accroît sa notoriété sur les routes, récoltant une pléiade de fans chez les afiscionados d'Oasis et de Paul Weller. A l'occasion de la sortie de leur nouvel album, Zikeo.com vous propose de gagner 4 places pour le concert de Rifles, le 9 juin prochain au Nouveau Casino de Paris. Les détails du concour se trouvent en bas de l'article !

th-the-rifles.jpgAvec ce deuxième album, intitulé « Great Escape », The Rifles à dores et déjà  quelques hits en mémoire, puisque ce nouvel opus se présente comme un assaut indie conçu pour propulser le groupe à une place qui leur revient de droit.

De la première chanson, Silence in Violence jusqu'à la dernière qui compose l'album, For the Meantime, The Rifles fait preuve d'audace en passant à la vitesse supérieure, car si « No Love Lost » était déjà un bon premier opus, « Great Escape » n'en est que plus excellent !

Le titre du même nom que l'album, traduisez Great Escape, est une sorte d'hymne aux étés pourris et à la vie aux côtés des talibans. En bref, ce disque comporte une nouvelle section de cordes, des refrains irrémédiablement pop, avec un brin de réalisme acerbe et sans édulcorants.

Ce qui faisait de « No Love Lost » un album prometteur a été exploité jusqu'au bout avec Sometimes, un morceau brillant mélodieusement déjantés. Voilà enfin une véritable démonstration de la puissance du pop-rock, se calmant l'histoire d'un instant pour History, chanson qui relate les problèmes des filles en villes, le groupe révèle une véritable douceur cachée derrière des fanfaronnades.

Winter Calls quant à lui rappelle la sensibilité pop à leurs débuts des Smith, alors que la guitare toute en trémolos, les mélodies rythmées et la basse omniprésente viennent soutenir la délicatesse de Stocker dans la chanson Into The Past, sorte de fable moderne qui parle des amours d'enfance perdus.

Avec Romeo and Julie, les personnages de Shakespeare sont remis au goût du jour dans les banlieues de Walthamstow  avec des mélodies inoubliables ponctuées de chœurs rauques et des riffs artisanaux mais efficaces.

Le final épique, The General a été écrit autour du personnage de Mike Tyson. Joel explique « On avait la musique et un refrain génial à propos de quelqu'un qui n'est plus vraiment ce qu'il était, mais il nous manquait les couplets. Par la suite, j'ai eu le coup de fil d'un pote : il m'invitait à « une soirée avec Mike Tyson, un événement organisé par mon club de foot à Debden. C'était 100£ pour entrer et poser une question à Mike Tyson. Quand tu fais ça c'est que t'as vraiment épuisé toutes tes ressources…Mais au moins j'avais un sujet pour mes couplets ! »

« Great Escape », c'est le son grisant d'un groupe qui n'a fait que s'améliorer au fil des années. Avec des concerts toujours complets au Royaume-Uni et une notoriété qui s'étend au delà des frontières, The Rifles est un groupe dont la montée en puissance fera très prochainement des vagues comme Blur à une époque encore pas si lointaine.

Concour : Gagner des places pour le concert de The Rifles le 9 juin prochain au Nouveau Casino de Paris : Les personnes qui laisserons leurs mails dans les commentaires et après tirage au sort, receverons un mail de la rédaction mardi 9 juin à midi. Les commentaires avec la liste des gagnants seront visibles demain à la même heure !
Label : Sixsevenine / Naïve / ADA Global Ltd 
sortie le 21 avril 2009

Articles tendances

Newsletter

Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers !