Connectez-vous

pop-rock

La belle semaine du 43ème Paléo Festival de Nyon

Après une ouverture en grande pompe avec Depeche Mode, ce Paléo restera assurément gravé dans les esprits.

Publié

le

Revivez le meilleur de l'édition 2018 du Paléo Festival
Crédit Photo : Paléo / Nicolas Patault

La 43e édition du Paléo Festival Nyon aura été illuminée par des faisceaux d’ondes positives et de concerts inoubliables placés sous le signe des légendes, de riches découvertes et de la fête. Quelque 230 000 spectateurs auront foulé une plaine de l’Asse décorée avec poésie et passion.

Après une ouverture en grande pompe avec le show des légendaires Depeche Mode, cette 43e édition restera assurément gravée dans les esprits. La plaine de l’Asse, magnifiquement décorée, s’est faite l’écrin d’inoubliables concerts. Marquée par les prestations mémorables d’OrelSan, Gorillaz, Lenny Kravitz, MGMT ou Jain, qui se sont élevées à la hauteur des attentes d’un public venu en masse, cette 43e édition s’achève dans une ambiance resplendissante.

La large palette rap et hip-hop occupait cette année une place de choix et aura trouvé son public avec les phénomènes Bigflo & Oli, Nekfeu ou Suprême NTM. Le flow de Roméo Elvis, Lorenzo, Little Simz et de l’XTRM Tour, qui porte bien son nom, a remporté tous les suffrages. Jamel Debbouze, solaire, a chambré les festivaliers avec son talent d’improvisateur hors pair.

L’authenticité de Vianney, Bernard Lavilliers ou Eddy de Pretto, ainsi que la fine plume des dandys Feu! Chatterton ont su toucher la foule en plein cœur. Le rock n’a pas été en reste avec les performances électriques de Black Rebel Motorcycle Club et Algiers ou bien trempées d’IDLES et Lysistrata. L’électro a encore fait ses preuves avec les figures de la techno Nina Kraviz et Arnaud Rebotini, ainsi que la deep house addictive de Feder. Dans le registre des révélations, Clara Luciani, Charlotte Cardin, Kid Francescoli ou Kokoko! ont subjugué leur auditoire. Du côté des Suisses, les univers hétéroclites de Danitsa, Muthoni Drummer Queen, Crimer ou La Tempête ont fait l’unanimité.

Le Dôme a quant à lui été renversé par la grâce d’Ana Moura, la bouillonnante énergie de La Pegatina et l’aura du cantautore Vinicio Capossela, alors que la scène de l’Escale a présenté chaque soir sets acoustiques et spectacles au centre d’un Village spectaculaire, enluminé des couleurs de l’Europe du Sud. En 2019, le Village du Monde explorera les richesses du Québec. Alors rendez-vous l’année prochaine pour la 43ème édition du Paléo Festival.

Zikeo, le site d'actualité des stars et des people ! Retrouvez chaque jour les dernières chroniques, news, interviews de vos artistes préférés du monde de la musique, du sport, de la télévision et du cinéma.

Lire la suite
Publicité
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Articles tendances

Copyright © 2009 Zikeo Music powered by Zikeo.net